Une délégation du groupe du Parti populaire européen met en avant la stabilité dont jouit le Maroc

Une délégation du groupe du Parti populaire européen met en avant la stabilité dont jouit le Maroc

Une délégation du groupe du Parti populaire européen (PPE) a mis en avant, lundi à Rabat, la stabilité dont jouit le Maroc, dans un environnement régional marqué par de nombreux bouleversements.

Lors d’entretiens avec M. Larbi Mharchi, membre de la Chambre des conseillers, le vice-président du groupe du PPE et président de la délégation, Paulo Rangel s’est félicité des efforts du Maroc dans la lutte contre le terrorisme et l’immigration clandestine, la consolidation du système des droits de l’Homme et l’édification institutionnelle démocratique, indique un communiqué de la Chambre des conseillers.

Composée de 10 députés, dont le secrétaire-général du parti, la délégation européenne a exprimé sa volonté de renforcer les partenariats avec les partis politiques marocains ayant une orientation politique commune et d’échanger les expériences et les expertises sur des sujets d’intérêt commun.

>>Lire aussi : Le président du parlement fédéral belge salue l’engagement agissant du Maroc en faveur de la paix et de la stabilité


Pour sa part, M. Mharchi a mis l’accent sur les efforts du Maroc dans la lutte contre l’extrémisme et le terrorisme et la nécessité de traiter les questions de migration et les problématiques y afférentes et de lutter contre le changement climatique, tout en mettant l’accent sur le rôle pionnier que joue le Royaume dans le maintien de la sécurité et de la stabilité dans la région.

Le responsable parlementaire a appelé, dans ce sens, la partie européenne à accompagner les réformes structurelles menées par le Royaume du Maroc dans divers domaines, sous la Conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI.

A cette occasion, les deux parties ont mis en exergue le niveau des relations de coopération et d’amitié entre le Royaume du Maroc et l’Union européenne, soulignant l’importance de consolider davantage ces relations au service des intérêts communs.