Une diplomate marocaine décroche la 1ère place lors d’une compétition sur les droits de l’Homme

diplomate
diplomate

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a remis, mardi, un prix à la diplomate marocaine Majda Moutchou, membre de la Mission permanente du Royaume à New York, qui a décroché la première place lors d’une compétition internationale sur les droits de l’Homme.

Mlle Moutchou est arrivée en tête de cette compétition organisée au siège de l’ONU à New York, à l’occasion de la journée internationale sur les droits de l’Homme.

L’épreuve consistait à répondre correctement, via une plateforme électronique, à une série de questions portant sur la promotion et la protection des droits de l’Homme, tels qu’ils sont consacrés dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

Les questions portaient, notamment, sur la genèse et l’histoire des droits de l’Homme avant et après l’adoption en 1948 de la Déclaration universelle par l’Assemblée Générale des Nations Unies, les droits et les libertés qui y sont énoncés, les droits de l’enfant et des migrants, l’évolution du droit international relatif aux droits de l’Homme et les défis mondiaux actuels en matière de droits de l’Homme.

Plus de 300 participants internationaux ont pris part à cette compétition, dont des diplomates des pays membres de l’ONU, des fonctionnaires onusiens, des universitaires et des étudiants.


Majda Moutchou, diplomate de carrière, a évolué au sein du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’Etranger, avant de servir aux Missions permanentes du Maroc auprès des Nations Unies à Genève et à New York.