ban600

Politique Africaine et des pays du G5 Sahel: la “grande convergence” de la vision de SM le Roi saluée à Rabat

Politique Africaine et des pays du G5 Sahel: la “grande convergence” de la vision de SM le Roi saluée à Rabat

Une grande convergence existe entre la vision développée par SM le Roi Mohammed VI dans le cadre de la politique africaine et celle développée par les pays du G5 sahel, a indiqué, mardi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita.

La vision de Sa Majesté le Roi et la vision du G5 se recoupent sur beaucoup de points pour relever les défis auxquels sont confrontés les pays de la région du Sahel notamment en matière de gouvernance politique, de défis écologiques et démographiques, de retards économiques ainsi que de contraintes sociales, a souligné M. Bourita lors d'un point de presse tenu à l'issue de ses entretiens avec le Secrétaire permanent du G5 Sahel, M. Maman Sambo Sidikou.

Le ministre a fait savoir que cette vision est volontariste dans la mesure où le leadership est assuré par les pays de la région qui doivent développer leurs propres visions et leurs perceptions et apporter des solutions aux problèmes confrontés tout en s'appuyant sur le soutien des acteurs régionaux et de la communauté internationale.

>>Lire aussi : Bourita à la réunion de l’Elysée sur la Libye : « Le Maroc n’a pas d’agenda caché, sinon celui de la stabilité, de l’unité et de la souveraineté »

Cette vision optimiste apprécie le potentiel tout en mesurant de manière réaliste les défis à relever, a ajouté M. Bourita, notant qu'elle est également globale ne se limitant pas à la dimension sécuritaire, mais englobant d'autres dimensions notamment économiques et sociales. Le Maroc est géo-politiquement sahélien au regard des liens humains et historiques, a dit M. Bourita, précisant que tout ce qui se passe dans cette région, impacte l'Afrique du nord et le sud de l'Europe, d'où la nécessité d'une mobilisation de la communauté internationale de soutenir ce groupe de pays.

Le ministre a souligné l'importance qu'accorde le Maroc à cette région, rappelant que le Royaume a exprimé son soutien à cette initiative du G5, à la Conférence internationale sur le Sahel en février dernier, une initiative qui représente un changement important dans l’approche des États africains à l’égard des problèmes et des défis qui se posent dans le continent. Et de poursuive que cette initiative, soutenue par le Maroc, est condamnée à réussir parce que c'est une coalition qui dépasse les communautés économiques et régionales telles que la CEDEAO, vers une coalition où des pays ont décidé de mutualiser leurs efforts, de mettre en commun leurs ressources pour relever leurs défis.

Les entretiens avec M. Sidikou durant les deux derniers jours ont permis également d’identifier d’autres zones de coopération en se basant sur la tradition de coopération entre le Maroc et les pays du G5 sahel, mais également sur l’engagement de longue date du Royaume dans cette zone, et sur l’engagement personnel de SM le Roi pour le développement et la sécurité des 5 pays constituant cette zone.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :