Une jeune tunisienne contraint 86 personnes à l’auto-isolement

Une jeune tunisienne, testée positive au Covid-19 et qui a fui un centre de confinement obligatoire à Hammamet (60 Km de Tunis), a contraint 86 personnes au confinement obligatoire.

Les personnes contraintes à l’auto-isolement sont celles qui ont été en contact avec elle lors de la cérémonie de mariage à Menzel Temime (95 km à l’Est de Tunis), en plus de sept policiers qui sont intervenus auprès d’elle, selon une source sécuritaire tunisienne.

La même source a précisé que toutes ces personnes ont été dépistées pour le covid-19 et attendent les résultats de leurs tests.

Dans des déclarations à une radio privée tunisienne, le commissaire régional au tourisme à Hammamet, Khaled Galouia, a assuré que les autorités compétentes viennent d’ordonner l’ouverture d’une enquête administrative et juridique afin de déterminer les circonstances de cette évasion ainsi que les responsabilités.


Selon la loi relative à la répression de la violation du couvre-feu, de la limitation de circulation, du confinement total et des mesures prises à l’égard des personnes atteintes ou suspectées d’être atteintes par le Coronavirus en Tunisie, une amende de cinquante dinars (170 DH) est infligée à toute personne qui contrevient aux mesures en vigueur et qu’en cas de récidive, l’amende est portée au double.

L’amende prévue par l’article en question n’empêche pas l’application des dispositions du Code pénal, et ce, au cas où le manquement s’accompagnerait par des bruits et tapages, par la production de données erronées concernant l’identité et le domicile, ou par le refus de se conformer aux ordres de l’autorité compétente.