Une proposition pour accueillir le sommet USA Corée du Nord

KIM-TRUMP

L’Indonésie est prête à accueillir la rencontre entre le dirigeant nord-coréen, Kim Jong Un, et le président américain Donald Trump si les deux hommes décident bien de se rencontrer pour discuter de la paix dans la péninsule coréenne, a annoncé lundi le président indonésien Joko Widodo. M. Widodo a reçu dans la journée les ambassadeurs de la Corée nu Nord, An Kwang II, et de Corée du Sud, Kim Chang-beom, au palais présidentiel. Si MM. Kim et Trump “décident de se rencontrer, nous proposons d’accueillir leur rencontre. Nous sommes prêts à l’accueillir”, a-t-il fait savoir lors d’une conférence de presse après avoir rencontré les diplomates. Alors que M. Kim a déjà rencontré le président sud-coréen Moon Jae-in la semaine dernière, Joko Widodo a assuré que son pays “apporte son entier soutien à ce sommet et espère que le processus sera suivi d’accords qui, nous l’espérons, auront un impact positif sur le processus de paix dans la région et dans le monde”. Le président américain Donald Trump a déclaré samedi dans l’Etat du Michigan que sa rencontre avec le dirigeant nord-coréen, Kim Jong Un, pourrait avoir lieu dans trois ou quatre semaines. “Ce sera une réunion très importante (pour) la dénucléarisation de la péninsule de Corée” a affirmé M. Trump. Plus tôt dans la journée de samedi, la Maison-Blanche avait annoncé que M. Trump avait évoqué les derniers développements sur la péninsule coréenne par téléphone avec le président sud-coréen Moon Jae-in et le Premier ministre japonais Shinzo Abe. MM. Trump et Moon ont parlé de la rencontre inter-coréenne de vendredi entre MM. Moon et Kim, en insistant sur le fait que “la paix et la prospérité futures de la Corée du Nord dépendaient de sa dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible”. Au cours d’un entretien téléphonique avec M. Abe, les deux dirigeants ont réitéré le besoin pour la Corée du nord d'”abandonner tous ses programmes d’armes de destruction massive et de missiles balistiques”