Une sénatrice républicaine réélue dans le Mississippi

Mississippi

La candidate républicaine Cindy Hyde Smith a remporté mardi les élections pour un siège du Mississippi (Sud) au Sénat américain après une course particulièrement serrée contre son adversaire démocrate Mike Espy.

Hyde Smith décroche ainsi le dernier scrutin dans le cadre des élections de mi-mandat, confortant la majorité républicaine au Sénat américain après avoir obtenu 54% des votes contre 46% pour le candidat démocrate lors du deuxième tour.

Le jour des élections de mi-mandat du 8 novembre, aucun des candidats en lice, dont l’ultra conservateur Chris McDaniel, n’avait franchi le seuil de 50% des votes pour remporter le scrutin dès le premier tour. Au cours des derniers jours de campagne, la sénatrice républicaine a pu bénéficier du soutien de Donald Trump qui s’est déplacé au Mississippi, prouvant une nouvelle fois sa capacité à galvaniser les électeurs républicains.

→ Lire aussi : Elections à mi-mandat : Ocasio-Cortez devient la plus jeune femme élue au Congrès américain

Nous avons noué des liens, nous avons persévéré, et nous avons surmonté des obstacles“, a affirmé la sénatrice victorieuse devant ses supporters après avoir reçu un appel téléphonique de félicitations du président Donald Trump.


La raison pour laquelle nous avons gagné est parce que les Mississippiens me connaissent, et connaissent mon coeur“, a-t-elle scandé. La sénatrice républicaine était donnée largement vainqueur dans cet Etat profondément conservateur, avant de susciter un tollé à cause de commentaires à charge raciale qu’elle a prononcé au cours de la campagne, relançant ainsi les chances de Mike Espy.

Le candidat démocrate serait devenu, en cas de victoire, le premier sénateur afroaméricain de cet Etat du Sud des Etats-Unis depuis la Reconstruction du Mississippi (1865-1876). Avec cette victoire, les républicains comptent désormais 53 sièges sur 100 au Sénat au titre de la prochaine rentrée parlementaire de janvier, contre 51 actuellement.