AccueilA LA UNEUne “taupe” dans la cachette de Baghdadi a joué un rôle essentiel dans le succès de l’assaut américain
Baghdadi

Une “taupe” dans la cachette de Baghdadi a joué un rôle essentiel dans le succès de l’assaut américain

Les forces spéciales américaines ont découvert la dernière cachette d’Abou Bakr al-Baghdadi avec l’aide d’un informateur extrêmement bien placé, un agent de “l’État islamique” qui a facilité les mouvements du chef terroriste autour de la Syrie et a même aidé à superviser les travaux de construction de son refuge syrien, rapporte mardi le Washington Post, citant des sources proches de l’opération.

Les connaissances détaillées de la “taupe” sur les allées et venues de Baghdadi ainsi que sur la disposition pièce par pièce de son sanctuaire se sont révélées cruciales pour le raid du 26 octobre et a pris fin à la mort du terroriste le plus recherché au monde, précise le journal qui cite des responsables basés aux Etats-Unis et et au Moyen-Orient.

L’informateur était présent lors de l’attaque du complexe de Baghdadi dans la province syrienne d’Idleb, et il a été exfiltré de la région deux jours plus tard avec sa famille, ajoute la même source.

→ Lire aussi : Le Pentagone compte diffuser les images de l’assaut contre al-Baghdadi dans les prochains jours

L’homme, dont la nationalité n’a pas été révélée, devrait recevoir tout ou partie de la prime américaine de 25 millions de dollars qui avait été placée sur la tête de Baghdadi, d’après les sources du quotidien.

Selon l’une de ces sources, il s’agirait d’un arabe sunnite qui s’était retourné contre l’État islamique parce qu’un de ses proches avait été tué par le groupe.

Ce transfuge de Daech avait été considéré comme un atout par les Forces démocratiques syriennes (FDS), la milice à prédominance kurde, qui a aidé la coalition menée par les Etats-Unis dans sa guerre contre le groupe terroriste en Syrie, indique le Post, notant que les dirigeants du FDS ont ensuite passé le contrôle de l’agent aux agents des services de renseignement américains, qui ont passé des semaines à l’interroger jusqu’à ce qu’ils soient certains qu’il était sincère.

Cet effort visant à exploiter cette avancée décisive dans le domaine du renseignement a commencé au cours de l’été, mais ce n’est que le mois dernier que les conseils de l’informateur ont permis de donner l’occasion d’agir.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :