Une unité mobile du Crédit Agricole distribue les aides du Fonds spécial de gestion du Covid-19

CAM

Une unité mobile du Crédit Agricole du Maroc a procédé depuis jeudi, dans la commune rurale El Merbouh relevant de la province d’El Kelaâ des Sraghna, à la distribution des aides financières octroyées aux personnes non-Ramedistes opérant dans le secteur informel, et ce dans le cadre des mesures adoptées en vue d’atténuer les répercussions socio-économiques de la pandémie du coronavirus.

Cette agence bancaire a été mobilisée en vue de faciliter aux bénéficiaires issus du monde rural, notamment dans les zones excentrées et reculées, le retrait de ces aides financières octroyées par le Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), mis en place sur Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI.

Dans une déclaration à la MAP, le Directeur de la Caisse régionale du Crédit Agricole à El Kelaâ des Sraghna, El Moutawakil Mohamed, a indiqué qu’une dizaine d’agences bancaires mobiles similaires sont mobilisées dans cette province par le Crédit Agricole pour servir près de 22.228 bénéficiaires répartis sur 28 communes rurales.

Et de relever que les bénéficiaires sont les chefs de ménages issus du monde rural et travaillant dans le secteur informel ayant effectué leurs déclarations à travers le site “tadamoncovid.ma” et dont les dossiers ont été acceptés.

Au niveau national, il a fait savoir que le Crédit Agricole a mobilisé 555 guichets bancaires, ainsi que 1.100 agences bancaires mobiles, qui sont mis à la disposition de cette population rurale pour le retrait des aides financières dans des conditions respectant les mesures préventives adoptées dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire : port obligatoire du masque de protection et distanciation sociale entre autres.


Approchés par la MAP, plusieurs bénéficiaires, dont un chauffeur de taxi et une femme travaillant dans un café, ont tenu à exprimer leur gratitude à SM le Roi Mohammed VI pour la Haute sollicitude dont le Souverain ne cesse d’entourer le monde rural et ses habitants.

Ils ont relevé que le déploiement d’unités bancaires mobiles leur a permis le retrait des aides financières décidées par l’Etat dans de bonnes conditions d’organisation et de sécurité sanitaire sans avoir besoin de faire de longs déplacements.

Ces opérations, effectuées en coordination avec les autorités locales compétentes se déroulent dans le respect total des mesures de protection et d’hygiène adoptées dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

Le Fonds de gestion de la pandémie du Coronavirus, créé sur Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, a commencé jeudi à servir les aides financières pour les dossiers acceptés des non-Ramedistes opérant dans le secteur informel.


Le Comité de veille économique (CVE), réuni le 23 mars dernier, avait décidé de traiter en deux phases la question du secteur informel impacté par le confinement obligatoire, à savoir une première dédiée aux ménages ramedistes et une deuxième qui concerne l’octroi d’aides aux non-ramedistes opérant dans l’informel.

Les bénéficiaires perçoivent la somme de 800 dirhams pour les familles de deux personnes ou moins, 1.000 dirhams pour les familles de trois à quatre personnes et 1.200 dirhams pour les familles de plus de quatre personnes.