A LA UNEEnseignement et éducation

Unesco : Conférence ministérielle mondiale sur la lutte contre les discours de haine par l’éducation

L’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (Unesco), organise le 26 octobre courant une Conférence ministérielle mondiale sur la lutte contre les discours de haine par l’éducation.

Cet événement, qui se tiendra en ligne, en présence de chefs d’État et de gouvernement, de ministres de l’Education, du Secrétaire général des Nations Unies et de la Directrice générale de l’Unesco, vise à « mobiliser et renforcer l’engagement des États membres à contrer les discours de haine, à la fois en ligne et hors ligne, à travers l’éducation« , indique l’Unesco.

Selon l’agence onusienne, les discours de haine sont en augmentation dans le monde entier, avec le potentiel d’inciter à la violence, de saper la cohésion sociale et la tolérance, et de causer des dommages psychologiques, émotionnels et physiques basés sur la xénophobie, le racisme et d’autres formes d’intolérance et de discrimination, ajoutant que « l’histoire nous a montré que les génocides et autres crimes d’atrocité commencent par des mots – il y a une responsabilité collective de s’attaquer aux discours de haine dans le présent afin de prévenir d’autres violences à l’avenir « .

Organisée par l’Unesco et le Bureau du conseiller spécial des Nations Unies pour la prévention du génocide (OSAPG), la Conférence s’appuiera sur les conclusions du « Forum mondial multipartite sur la lutte contre le discours de haine par l’éducation« , tenu les 30 septembre et 1er octobre 2021.

→ Lire aussi : Conseil Exécutif de l’Unesco: le Maroc candidat pour la période 2021-2025

Ce Forum a réuni en ligne des enseignants/éducateurs, des jeunes, des organisations de la société civile, des experts en droits de l’Homme, des entreprises de technologie et de médias sociaux et des représentants des gouvernements, dans le but de promouvoir un engagement significatif, de discuter du rôle de l’éducation dans la lutte contre le discours de haine et d’identifier des recommandations clés pour la Conférence ministérielle.

La Conférence mondiale des ministres de l’Education, qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie et du plan d’action des Nations Unies sur le discours de haine, cherchera à approuver les engagements mondiaux visant à lutter contre le discours de haine, en ligne et hors ligne, par l’éducation.

Selon l’Unesco, l’éducation peut jouer un rôle fondamental pour lutter contre la haine en ligne et hors ligne, et aider à contrer l’émergence de violences ciblées sur certains groupes de population.

Le développement de réponses éducatives visant à renforcer la résilience des apprenants face aux rhétoriques d’exclusion et de haine est au cœur du programme Education 2030, et plus particulièrement de la cible 4.7 de l’objectif de développement durable 4 (SDG 4) qui touche aux objectifs sociaux, moraux et humanistes de l’éducation, rappelle l’agence onusienne.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page