UNICEF: Près de 9 millions personnes bénéficient d’un transfert monétaire au Yémen

Unicef

Le Fonds des Nations-Unies pour l’enfance (UNICEF) a annoncé, mercredi, avoir fourni un transfert monétaire d’urgence à près de 9 millions de personnes au Yémen, afin de répondre aux besoins urgents des plus vulnérables alors que le conflit dans le pays entre dans sa cinquième année.

Ces virements de fonds effectués du 16 juin au 15 juillet 2019 constituent le cinquième cycle de paiement du Projet de transfert de fonds d’urgence au Yémen (ECTP) de l’agence onusienne.

Selon l’UNICEF, cette aide pécuniaire constitue une véritable bouffée d’oxygène pour la plupart des familles qui ont épuisé leurs ressources financières.

“Pour survivre, beaucoup ont été forcés de recourir à d’autres moyens tels que le mariage précoce et le travail des enfants”, a fait valoir l’UNICEF.

Le paiement est effectué sur une base trimestrielle et, en moyenne, une famille reçoit en monnaie locale (rial yéménite) l’équivalent d’environ 30 dollars pour aider ses membres à faire face à leurs besoins les plus urgents.


Pour l’UNICEF, l’aide d’urgence en espèces aide les familles à rester en vie, mais les besoins sont énormes et il reste encore beaucoup à faire.

→Lire aussi : Yémen: 460.000 cas suspects de choléra en 2019

Le projet de transfert de fonds d’urgence a été lancé en août 2017 afin de fournir une aide pécuniaire à 1,5 million des familles parmi les plus vulnérables.

L’agence onusienne rappelle toutefois que pour atténuer les souffrances des enfants yéménites, la guerre doit cesser pour permettre le rétablissement et le retour à une vie normale.


“Entre-temps, la communauté internationale devrait continuer à fournir les ressources nécessaires pour répondre aux besoins urgents des enfants dans tous les secteurs”, conclut l’UNICEF.