UNICEF : Le sombre tableau des enfants défavorisés

Selon le rapport annuel de l’UNICEF « The State of the World’s Children »,  le phénomène météorologique El Nino met en danger la vie de  26,5 millions d’enfants dans dix pays d’Afrique orientale et australe.

El Nino est un phénomène climatique lié au réchauffement d’une partie du Pacifique qui se produit, en moyenne, tous les trois à sept ans. Ce phénomène entraîne une hausse des températures et a un impact sur le climat à travers le monde surtout dans certains endroits recevant davantage de précipitations tandis que d’autres n’en reçoivent aucune. Selon les estimations du Bureau de l’ONU pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), plus de 60 millions de personnes devraient être touchées par le phénomène.

 D’après l’agence onusienne, « les enfants sont confrontés  à des risques alors que les familles et les communautés se déplacent en quête de travail, de nourriture, d’eau et de pâturages pour les animaux. Les enfants ont également, des difficultés à rester à l’école, en raison de faim et / ou de manque d’eau ».  Ainsi plus d’un million d’enfants ont besoin d’un traitement pour la malnutrition aiguë sévère.

 Le rapport rappelle que des efforts ont été fournis comme la baisse de 53% de mortalité chez les moins de cinq ans ou la réduction de moitié de l’extrême pauvreté, depuis 1990.


« Dans une grande partie de l’Asie du Sud et de l’Afrique subsaharienne, les enfants dont la mère n’a pas été scolarisée ont une probabilité trois fois plus élevée de mourir avant l’âge de cinq ans que ceux dont la mère a reçu une instruction de niveau secondaire », souligne le rapport.

 Enfin, l’agence onusienne recommande d’accélérer la cadence car la crise est susceptible de continuer en 2017.