A LA UNEMonde

Bientôt une défense européenne commune ?

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a annoncé mercredi la tenue en 2022 d’un sommet sur la défense européenne organisé par la France, pendant sa présidence du Conseil de l’UE lors du premier semestre de l’année prochaine.

“Il est temps pour l’Europe de passer à la vitesse supérieure” pour se défendre contre “les menaces” auxquelles elle est confrontée, a souligné Mme von der Leyen dans son discours sur l’Etat de l’Union devant les députés européens, réunis en plénière à Strasbourg.

La présidente de l’exécutif européen a notamment évoqué la lutte contre les cybermenaces, affirmant que “nous ne pouvons parler de défense sans parler de cybersécurité”.

“C’est ici en Europe que les outils de cyberdéfense devraient être développés. C’est pourquoi nous avons besoin d’une politique de cyberdéfense européenne, notamment d’une législation établissant des normes communes dans le cadre d’une nouvelle loi européenne relative à la cyber-résilience”, a-t-elle insisté.

“Nous pouvons donc faire beaucoup au niveau de l’UE. Mais les États membres doivent eux aussi faire davantage“, a-t-elle plaidé.

Cela commence, selon la présidente de la Commission européenne, “par une évaluation commune des menaces auxquelles nous sommes confrontés et par une approche commune pour y faire face”.

Le discours sur l’état de l’Union est prononcé chaque année, en septembre, par le président de la Commission européenne devant les eurodéputés.

Dans ce discours, le président de l’exécutif européen dresse le bilan des réalisations de l’année écoulée et présente les priorités pour l’année à venir. Il expose également la manière dont la Commission européenne envisage de relever les défis les plus urgents auxquels l’Union européenne est confrontée, ainsi que les idées pour façonner l’avenir de l’UE.

Avec MAP

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page