USA: 3 hommes retrouvent la liberté après 36 ans de prison pour un meurtre qu’ils n’ont pas commis

prison
prison

Trois Américains, qui ont passé 36 ans en prison pour un meurtre qu’ils n’ont pas commis, ont passé leur première journée de liberté mardi après que les procureurs eurent déterminé qu’un autre homme était derrière le crime.

Alfred Chestnut, Ransom Watkins et Andrew Stewart ont quitté une prison de Baltimore, près de Washington DC suite à la décision du juge Charles Peters qui a prononcé l’annulation de leur condamnation et leur a présenté ses excuses au nom du système judiciaire américain.

“À l’intérieur, je déteste de le dire comme ça, mais nous avons vécu un enfer”, a déclaré M. Watkins à la sortie de la prison au milieu des membres de la famille et des proches des ex-détenus avant d’ajouter: “Mon voyage ne fait que commencer”.

Les trois hommes étaient adolescents lorsqu’ils ont été arrêtés le jour de Thanksgiving en 1983, sous le motif qu’ils ont mortellement blessé DeWitt Duckett, 14 ans, au cou dans une tentative de vol de sa veste alors qu’il se rendait à l’école. Les suspects ont été reconnus coupables et condamnés à la perpétuité.

Mais l’année dernière, l’unité de l’intégrité des condamnations de Baltimore a rouvert le dossier, après que l’un des mis en cause eut obtenu des documents sous scellés révélant que les procureurs avaient dissimulé des preuves incriminant un autre adolescent – qui avait été abattu par balle presque 20 ans plus tard.


Les enquêteurs ont rapidement déterminé que les témoins n’avaient pas identifié les hommes faussement incriminés dans une file d’attente et avaient été contraints de modifier leur témoignage.

“Les exonérations d’aujourd’hui ne sont pas une victoire”, a déclaré le procureur d’État de Baltimore, Marilyn Mosby, à l’issue de l’audience.

“On a volé à ces trois hommes 36 ans de leur vie alors qu’ils n’avaient que 16 ans. Nous ne pourrons jamais réparer les dommages causés. Il est temps que nous reconnaissions tous notre rôle dans la détention des hommes innocents derrière les barreaux”, a-t-elle ajouté, en promettant de se battre pour une compensation pour les trois hommes.

Le mois dernier, le Maryland a approuvé des versements d’un montant total de 9 millions de dollars pour cinq hommes emprisonnés à tort, pour une durée totale cumulée de 120 ans. Un homme qui avait passé 38 ans en prison a ainsi reçu 3 millions de dollars.