USA: Au moins 5 morts dans le crash d’un bombardier de la Seconde guerre mondiale

Au moins cinq personnes sont mortes dans le crash, mercredi, d’un bombardier de la Seconde guerre mondiale, dans un aéroport du Connecticut (Nord-est des Etats-Unis), rapportent des médias US.

Le Boeing B-17 s’est écrasé vers 10 heures du matin mercredi (14H00 GMT) à l’aéroport de Bradley International, alors qu’il tentait d’atterrir, a déclaré la Federal Aviation Administration sur Twitter.

Selon un responsable de l’Etat du Connecticut, cité par l’Associated Press, le crash a fait au moins cinq morts.

Six blessés, dont trois “dans un état critique”, ont été transféré à l’hôpital de la ville de Hartford, située à 25 km au sud de l’aéroport, a indiqué un porte-parole de l’établissement.


L’avion, avec 13 personnes à bord, avait été piloté par des civils et non des militaires, selon les mêmes sources.

Pour sa part, le commissaire à la sécurité publique du Connecticut, James Rovella, a déclaré lors d’une conférence de presse que certaines personnes à bord avaient été gravement brûlées. Une personne, au sol, a également été blessée.

Selon les autorités, cinq minutes après son décollage, l’avion a signalé qu’il avait un problème et ne gagnait pas d’altitude. Il tentait d’atterrir lorsqu’il s’est heurté à un hangar de maintenance à l’aéroport.

Les données du site de suivis des vols “FlightAware” montrent que l’avion a parcouru environ 13 km et atteint une altitude de 244 mètres.


Il s’agit du même appareil qui s’est écrasé en août 1987 lors d’un spectacle aérien près de Pittsburgh, selon la presse.

Lors du crash de 1987, le bombardier, qui tentait d’atterrir à l’aéroport de Beaver County, s’est effondré sur une colline alors que des milliers de spectateurs attendaient la fin du spectacle. Trois personnes avaient été blessées, selon la Federal Aviation Administration.