A LA UNECoronavirus

USA: Biden annonce des mesures radicales pour accélérer la vaccination contre la Covid-19

Le président américain Joe Biden a décrété jeudi de nouvelles règles strictes en matière de vaccination aux travailleurs fédéraux, aux entreprises du secteur privé et au personnel de santé, dans le but de stopper la hausse des infections à la Covid-19 à travers le pays.

Les nouvelles exigences pourraient s’appliquer à 100 millions d’Américains, selon la Maison Blanche, et représentent la tentative la plus radicale de M. Biden jusqu’à présent pour exiger des vaccins pour une grande partie du pays.

« Nous avons été patients, mais notre patience a des limites« , a déclaré M. Biden dans un discours à la Maison Blanche à propos des quelque 80 millions d’Américains qui n’ont toujours reçu aucune dose de vaccin.

Dans son discours, le président américain a ordonné au département du Travail d’exiger que toutes les entreprises de 100 employés ou plus veillent à ce que leurs employés soient vaccinés ou testés une fois par semaine.

→ Lire aussi : USA: Biden blâme les non-vaccinés et le variant Delta pour le ralentissement de l’emploi

Les entreprises récalcitrantes risquent des milliers de dollars d’amendes par employé si elles ne se conforment pas à cette obligation.

M. Biden a également signé un ordre exécutif exigeant que tous les employés du gouvernement fédéral soient vaccinés contre la Covid-19, sans possibilité de se faire tester régulièrement pour éviter le vaccin. Cette règle sera aussi appliquée aux employés des entreprises qui travaillent avec le gouvernement fédéral.

De même, le locataire de la Maison Blanche a dit qu’il exigerait que les 17 millions de professionnels de la santé travaillant dans des établissements recevant des fonds de Medicare et Medicaid soient entièrement vaccinés, en étendant cette obligation aux hôpitaux, aux établissements de soins à domicile et aux centres de dialyse du pays.

« Nous avons les outils nécessaires pour combattre la Covid-19, et une minorité distincte d’Américains, soutenue par une minorité distincte d’élus, nous empêche de passer le cap. Ces politiques de pandémie, comme je les appelle, rendent les gens malades et provoquent la mort de personnes non vaccinées« , a soutenu M. Biden.

« Nous ne pouvons pas laisser ces actions s’opposer à la protection de la grande majorité des Américains qui ont fait leur devoir et veulent reprendre une vie normale« , a-t-il ajouté. Ces nouvelles règles constituent les mesures les plus radicales prises par l’administration Biden à ce jour pour faire vacciner davantage d’Américains. Jadis réticent à l’idée d’exiger que les Américains se fassent vacciner, le président Biden adopte désormais cette stratégie sans réserve, au moment où sa gestion de la pandémie commence à lui attirer des critiques.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page