USA/coronavirus: Une contamination au laboratoire derrière les retards critiques dans le déploiement des tests

Laboratoire

Une contamination dans un laboratoire de fabrication de tests de coronavirus relevant du Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC) aurait causé des semaines de retards qui ont ralenti la réponse américaine à la pandémie, ont indiqué samedi des responsables de la santé.

Ce problème qui provenait en partie du fait que le CDC qui n’adhérait pas à ses propres protocoles, selon un porte-parole de la Food and Drug Administration (FDA), cité par la chaîne CNN.

Le CDC a effectué son test dans l’un de ses laboratoires, plutôt que dans ses installations de fabrication“, a précisé le porte-parole de la FDA, notant que “le CDC n’a pas fabriqué son test conformément à son propre protocole“.

Le gouvernement n’a jamais entièrement expliqué ce qui a bloqué le déploiement d’un test crucial nécessaire pour commencer à mesurer l’étendue de la propagation de Covid-19. Il a fallu jusqu’à la fin de février pour corriger ce problème et les États-Unis continuent de manquer de capacités de test étendues même si certains États se préparent à assouplir les restrictions et à rouvrir dans une certaine mesure.

À la mi-février, le CDC n’était pas certain que son test fonctionnait mal en raison d’un problème de conception ou d’un problème de fabrication, ajoute la chaîne, citant deux responsables de la FDA.


Le 22 février, un responsable de la FDA s’est rendu à Atlanta où siège le CDC et a passé les jours suivants à visiter les laboratoires du CDC pour essayer de régler le problème des tests.

Selon un responsable de l’administration, la FDA a déterminé que la contamination se produisait très probablement au cours du processus de fabrication et que le CDC semblait avoir violé ses propres protocoles de fabrication.

Le 27 février, la FDA et le CDC ont travaillé ensemble pour refabriquer le test CDC avec l’aide d’IDT, un fabricant extérieur, selon des responsables de l’administration. Les tests reconditionnés ont fonctionné correctement et ont été expédiés aux laboratoires de santé publique.

La FDA travaillait simultanément avec le CDC pour permettre aux laboratoires de santé publique d’utiliser les kits de test existants avec deux des trois composants, éliminant le troisième composant qui avait provoqué de nombreux résultats inexacts, ont déclaré les deux responsables de la FDA.


Le porte-parole du CDC, Benjamin Haynes, a déclaré qu’une enquête était ouverte par le ministère de la Santé et des Services sociaux et a reconnu qu’il “pourrait être le résultat d’un problème de conception et / ou de fabrication ou d’une éventuelle contamination”.

Les mesures de contrôle de qualité de routine visent à identifier ces types de problèmes. Ces mesures n’étaient pas suffisantes dans cette circonstance, et le CDC a mis en œuvre un contrôle de qualité amélioré pour résoudre le problème et évaluera ce problème à l’avenir“, a-t-il ajouté.