A LA UNE

USA: Début des délibérations du jury dans le procès du meurtre de George Floyd

Les délibérations du jury ont commencé lundi après-midi après les plaidoiries finales dans le procès de l’ancien policier de Minneapolis Derek Chauvin, accusé du meurtre de George Floyd, mort asphyxié sous le genoux de ce policier en mai dernier.

Lors de sa plaidoirie finale, le procureur Steve Schleicher a expliqué au jury que le fait que l’ex-policier se soit agenouillé sur le cou du quadragénaire afro-américain pendant plus de neuf minutes relevait du meurtre et non du maintien de l’ordre.

« George Floyd n’était une menace pour personne. Il n’essayait pas de blesser qui que ce soit. Il n’essayait pas de faire quoi que ce soit à qui que ce soit », a déclaré M. Schleicher.

L’avocat de la défense de Chauvin, Eric Nelson, a rétorqué que Floyd est mort à cause des drogues présentes dans son organisme et d’une maladie cardiaque sous-jacente.

« Il n’y a absolument aucune preuve », a répété M. Nelson, que le policier a délibérément utilisé une force illégale sur Floyd.

Il a conclu que le jury doit acquitter M. Chauvin car l’accusation n’a pas réussi à prouver les charges présentées au-delà d’un « doute raisonnable ».

L’avocat de la défense a concentré ses arguments sur deux points : déterminer la cause exacte du décès de M. Floyd et soutenir que si les actions de M. Chauvin étaient un usage autorisé de la force selon la politique de son département, alors il n’aurait pas commis de crime. Il a fait valoir que M. Floyd résistait activement à son arrestation, alors que les procureurs ont soutenu que la victime était incapable d’obtempérer.

L’ex-policier blanc de 45 ans risque une peine maximale de 40 ans pour meurtre intentionnel au second degré, 10 ans pour homicide involontaire au second degré et 25 ans pour meurtre au troisième degré.

« L’accusé est coupable de meurtre au second degré, il est coupable de meurtre au troisième degré, il est coupable d’homicide involontaire au second degré (…), parce que ce n’était pas un usage justifié de la force, vous ne pouvez pas justifier cet usage de la force, c’est impossible », a martelé le procureur au jury.

Le jury s’est retiré pour délibérer en vue d’un verdict, un processus qui pourrait prendre des jours. M. Chauvin pourrait être déclaré coupable des trois chefs d’accusation, comme le demandent les procureurs, ou d’un ou deux des chefs d’accusation. Il pourrait également être déclaré non coupable de tous les chefs d’accusation, une issue courante dans les affaires de mauvaise conduite de la police, mais qui, dans ce cas, fait craindre des troubles dans le pays.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page