USA: Des agences fédérales victimes d’une importante cyberattaque

cyberattaque

Des pirates informatiques liés à un gouvernement étranger se sont infiltrés dans des systèmes appartenant au Département du Trésor américain et à la National Telecommunications and Information Administration (NTIA), selon les médias américains.

“Nous pouvons confirmer qu’il y a eu une infraction dans l’un de nos bureaux”, a déclaré le département du Commerce dans un communiqué. “Nous avons demandé à CISA et au FBI d’enquêter, et nous ne pouvons pas en dire davantage pour le moment.”

D’autres agences gouvernementales auraient été victimes d’attaques par le même groupe de pirates en utilisant les mêmes techniques. D’après le New York Times et le Washington Post, qui citent des responsables sous couvert d’anonymat, un groupe de hackers russes serait à l’origine de la cyberattaque.

Le groupe, connu parmi les entreprises de sécurité du secteur privé sous le nom d’APT29 ou Cozy Bear, aurait également piraté le département d’État et la Maison Blanche sous l’administration Obama.

Des responsables du Conseil national de sécurité (NSC) ont discuté des attaques lors d’une récente réunion d’urgence.


“Le gouvernement des États-Unis est au courant de ces rapports et nous prenons toutes les mesures nécessaires pour identifier et résoudre tout problème éventuel lié à cette situation”, a déclaré le porte-parole du NSC, John Ullyot.

L’annonce de cette attaque informatique intervient moins d’une semaine après que l’Agence de sécurité nationale (NSA), qui est responsable à la fois de pénétrer dans les réseaux informatiques étrangers et de défendre les systèmes de sécurité nationale les plus sensibles du gouvernement fédéral, a émis un avertissement selon lequel des “acteurs parrainés par l’État russe” exploitaient des failles dans un système largement utilisé au sein du gouvernement américain.

( Avec MAP )