USA: des millions de dollars subtilisés suite à une opération de fraude au chômage

fraude

Un réseau de fraude sophistiqué ciblant le système des allocations de chômage de l’Etat de Washington, dans l’ouest des Etats-Unis, a subtilisé des centaines de millions de dollars avant que les responsables ne soient en mesure d’identifier et de stopper la fraude, rapporte la presse locale vendredi.

Les demandes frauduleuses d’allocation de chômage ont été déposées au nom de dizaines de milliers de personnes, dont plusieurs d’entre elles n’ont pas perdu leur emploi.

Les autorités ont confirmé cette opération de fraude jeudi, le jour même où le gouvernement fédéral a annoncé que 2,4 millions de travailleurs américains de plus avaient déposé des demandes de prestations de chômage la semaine dernière, ce qui porte le total de chômeurs à 38,6 millions en neuf semaines.

L’ampleur sans précédent des pertes d’emplois et les milliards de dollars d’aide économique approuvés par le Congrès pour soutenir les travailleurs licenciés ont rendu les systèmes d’allocation de chômage, déjà mal équipés pour faire face à la flambée des demandes, vulnérables à la fraude.

Et bien que le Département du travail ait constaté qu’une grande majorité des travailleurs licenciés s’attendent à ce que leur chômage soit temporaire, les économistes craignent de plus en plus que de nombreux emplois ne reviennent jamais.


“Je déteste de le dire, mais cela va prendre plus de temps et la situation semble plus sombre que nous ne le pensions”, a déclaré Nicholas Bloom, économiste à l’Université de Stanford, cité par le New York Times.