A LA UNEAutomobile

USA: Enquête ouverte sur le système de pilotage automatique de Tesla

L’Agence américaine de la sécurité routière (NHTSA) a ouvert lundi une enquête sur le logiciel Autopilot de Tesla, invoquant les collisions répétées des voitures électriques avec des véhicules de secours en stationnement.

L’enquête portera sur tous les modèles actuels de Tesla, soit environ 765 000 véhicules. L’agence a identifié 11 accidents depuis 2018, dans lesquels des véhicules Tesla sur Autopilot ont heurté des premiers intervenants qui avaient utilisé des feux clignotants, des fusées éclairantes ou des cônes routiers. Au moins 17 personnes ont été blessées et une personne est décédée dans ces accidents, selon la NHTSA.

→ Lire aussi : USA: Tesla affiche des bénéfices records au 2ème trimestre

« L’enquête évaluera les technologies et les méthodes utilisées pour surveiller, aider et faire respecter l’engagement du conducteur dans la tâche de conduite dynamique pendant le fonctionnement de l’Autopilot« , a indiqué l’agence dans ses documents d’enquête.

Un porte-parole de l’agence a déclaré que l’enquête, toujours au stade préliminaire, visait principalement à collecter des informations supplémentaires sur les incidents. Il a souligné que le public doit savoir qu’aucune voiture disponible sur le marché n’est capable de se conduire toute seule, et que les véhicules doivent toujours être contrôlés par un humain à tout moment.

En avril, les sénateurs ont exhorté la NHTSA à prendre des « mesures correctives » contre Tesla et à empêcher l’utilisation abusive de ses logiciels d’aide à la conduite, et en juin, l’agence a publié de nouvelles règles obligeant les entreprises comme Tesla et Waymo d’Alphabet à signaler tous les incidents impliquant de tels systèmes.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page