USA : General Motors enregistre la plus forte baisse de ses ventes en Chine

General Motors
General Motors

Le constructeur automobile américain General Motors (GM) a enregistré la plus forte baisse de ses ventes en Chine en 2019, tout en disant s’attendre à une autre année difficile à venir en raison des défis auxquels les constructeurs US sont confrontés alors que le plus grand marché automobile du monde subit sa première baisse prolongée en près de trois décennies.

GM a déclaré mardi qu’il avait vendu plus de 3,09 millions de véhicules l’année dernière en Chine, son plus grand marché à l’étranger, soit une baisse d’environ 15% par rapport à 2018. C’était la deuxième année consécutive de baisse des ventes en Chine. En 2018, ses ventes avaient chuté d’environ 10%, soit sa première baisse sur ce marché.

L’entreprise basée à Détroit ne s’attend pas à ce que les choses s’améliorent rapidement. “Nous nous attendons à ce que le ralentissement du marché se poursuive en 2020 et nous prévoyons des vents contraires persistants dans nos activités en Chine”, a déclaré Matt Tsien, vice-président exécutif de GM qui dirige les activités du constructeur automobile dans ce pays.

→ Lire aussi : Dieselgate: Volkswagen entame des négociations avec ses clients en All…

GM se concentre sur la réduction des coûts et l’amélioration de sa gamme de produits, a-t-il ajouté.

Selon la presse US, le marché automobile chinois dans son ensemble, autrefois une source fiable de croissance pour les constructeurs mondiaux, a commencé à se contracter en juillet 2018 et est depuis devenu une source d’inquiétude pour de nombreuses entreprises.

Alors que plusieurs constructeurs automobiles étrangers et nationaux ont connu des difficultés à cause du ralentissement de l’économie chinoise et de l’expiration des subventions automobiles, les entreprises américaines, y compris GM et son rival Ford, ont particulièrement souffert de cette situation.