AccueilA LA UNEUSA: Identification de la substance chimique derrière l’épidémie liée au vapotage
vapotage

USA: Identification de la substance chimique derrière l’épidémie liée au vapotage

Les autorités sanitaires américaines ont annoncé vendredi une “percée” dans leur enquête sur la cause d’une mystérieuse épidémie liée au vapotage qui a affecté plus de 2.000 personnes et fait au moins 39 morts.

Un laboratoire gouvernemental a identifié de l’acétate de vitamine E dans les liquides prélevés dans les poumons de 29 patients à travers le pays, a annoncé le Centre de contrôle des maladies et de la prévention (CDC).

L’acétate de vitamine E a déjà été décelé dans un liquide provenant de cigarettes électroniques et d’autres dispositifs de vapotage utilisés par de nombreuses personnes malades, mais les responsables estiment que c’est la première fois qu’ils ont découvert un suspect commun dans les poumons endommagés des patients.

“Ces résultats fournissent des preuves directes de l’acétate de vitamine E au site primaire de lésion dans les poumons”, a déclaré Anne Schuchat, directrice adjointe principale du CDC.

→ Lire aussi : Epidémie liée au vapotage: 39 décès et plus de 2000 cas signalés aux Etats-Unis

Les dernières informations indiquent que de plus en plus de preuves montrent que l’acétate de vitamine E est “un très fort facteur d’inquiétude”, a-t-elle déclaré lors d’une conférence de presse.

Les résultats annoncés vendredi n’excluent pas d’autres composés ou ingrédients susceptibles de causer des lésions pulmonaires. Mais Schuchat a décrit les résultats du laboratoire comme une “percée” dans l’enquête.

Le CDC a testé un large éventail de substances susceptibles d’être trouvées dans les liquides pulmonaires des patients, notamment les huiles végétales et les distillats de pétrole, tels que les huiles minérales.

Le THC, l’ingrédient psychoactif de la marijuana, a également été décelé chez 23 patients, dont trois qui ont déclaré ne pas avoir utilisé de produits à base de THC. La nicotine a été détectée chez 16 des 26 patients. La plupart des individus tombés malades au cours de l’épidémie ont vapoté du THC, ont déclaré les autorités.

Beaucoup de produits contenant du THC ont été obtenus sur le marché noir, ont précisé les mêmes sources, notant que l’acétate de vitamine E a été utilisé ces derniers mois comme additif sur le circuit illégal du cannabis pour étendre la quantité de THC contenue dans les cartouches de vape.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :