A LA UNESanté

USA: La FDA veut interdire les cigarettes mentholées et les cigares aromatisés

L’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) a annoncé jeudi qu’elle allait entamer le processus d’interdiction des cigarettes mentholées, ainsi que de tous les cigares aromatisés, portant un coup dur à l’industrie du tabac qui a fait du lobbying pendant des années pour maintenir les ventes de ces produits.

« Grâce à ces mesures, la FDA contribuera à réduire de manière significative l’initiation des jeunes au tabac et à augmenter les chances d’arrêter de fumer chez les fumeurs actuels », a indiqué la Commissaire de la FDA, Dr. Janet Woodcock, ajoutant que cette mesure permettra de réduire les disparités en matière de santé au sein des minorités qui sont particulièrement affectées par ces produits.

Cette interdiction est réclamée depuis longtemps par les groupes de défense de la santé publique, et l’administration Biden avait jusqu’à jeudi pour répondre à une action en justice intentée par des groupes antitabac et de santé publique visant à forcer la FDA à agir.

« Cette décision est fondée sur des données scientifiques et des preuves claires établissant le caractère addictif et nocif de ces produits et s’appuie sur d’importantes mesures antérieures qui ont interdit d’autres cigarettes aromatisées en 2009 », a expliqué la FDA dans un communiqué.

Il s’agit de l’une des mesures les plus agressives prises par la FDA contre le tabac depuis qu’elle a obtenu le pouvoir de réglementation en 2009, mais la mise en œuvre de l’interdiction prendra probablement des années et se heurtera certainement à une forte opposition de l’industrie du tabac et de ses défenseurs au Congrès.

Plus d’un tiers des achats de cigarettes aux États-Unis concernent les menthols, soit la plus grande proportion des ventes, selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

La part des fumeurs qui consomment des menthols n’a cessé d’augmenter, passant de 30,5% en 2005 à 40,2% en 2019, selon les données de l’enquête nationale sur la consommation de drogues et la santé, rapporte le Wall Street Journal. Par ailleurs, 44% des enfants âgés de 12 à 17 ans qui fument disent utiliser des menthols.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page