A LA UNEEconomie

USA: L’administration Biden entend intégrer le climat dans la stratégie financière du gouvernement

Le changement climatique présente des « risques systémiques » pour l’économie américaine, selon un nouveau plan dévoilé vendredi par la Maison Blanche qui s’engage à intégrer la question du climat dans les politiques financières du gouvernement. Le nouveau plan vise, indique-t-on, à promouvoir des mesures de grande envergure qui permettent d’intégrer le risque climatique dans les nouvelles politiques et réglementations de nombreuses agences fédérales.

« Le changement climatique présente un risque systémique pour notre économie et notre système financier, et nous devons prendre des mesures décisives pour atténuer ses impacts« , relève la Maison Blanche.

Dans sa note de présentation, la même source rappelle que « rien que cette année, les conditions météorologiques extrêmes ont bouleversé l’économie américaine et touché un Américain sur trois« .

→ Lire aussi : USA: Biden promulgue un budget temporaire, le défaut de paiement évité

Par ailleurs, « les chaînes d’approvisionnement internationales et nationales ont été perturbées par le changement climatique – qu’il s’agisse d’inondations en Chine et au Texas, ou d’incendies de forêt qui ont brûlé près de six millions d’acres de terres, les chaînes d’approvisionnement dans des secteurs critiques tels que le logement, la construction, les semi-conducteurs et l’agriculture ont été affectées, entraînant des retards et des pénuries pour les consommateurs et les entreprises« . Evoquant le coût des changements climatiques, la Maison Blanche note que « les conditions météorologiques extrêmes ont coûté aux Américains 600 milliards de dollars supplémentaires en dommages physiques et économiques au cours des cinq dernières années seulement« .

D’autres répercussions et risques liés au climat portent sur « les plans de retraite des travailleurs » qui ont déjà coûté aux retraités américains des milliards de dollars de retraite perdus. Pour le directeur adjoint du Conseil économique national, Bharat Ramamurti, « le terme risque systémique comporte beaucoup de poids« .

« Son inclusion dans cette feuille de route reflète notre conviction que du fait que de nombreux modèles financiers et portefeuilles d’investissement reposent toujours sur des hypothèses dépassées de stabilité climatique, le changement climatique crée déjà de graves perturbations dans notre système économique et financier« , a-t-il déclaré jeudi à la presse. Selon le site d’information Axios, le nouveau rapport fait partie d’une série d’analyses et de documents stratégiques élaborés par l’administration Biden en vertu d’un décret promulgué en mai dernier sur le risque financier lié au climat.

Le département du Trésor, en tant que chef du Conseil de surveillance de la stabilité financière multi-agences, a été chargé d’élaborer une analyse sur l’amélioration de la divulgation et d’intégration des risques financiers liés au climat dans la réglementation et la supervision du gouvernement fédéral. Joe Biden a fait du climat l’un des dossiers clés de son agenda, multipliant les initiatives en vue de réduire les émissions de gaz à effet de serre et accélérer la transition vers une économie verte.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page