USA : le cofondateur d’Uber jette l’éponge, vend l’ensemble de ses actions

Uber
Uber

Travis Kalanick, cofondateur du géant américain des véhicules de transport avec chauffeur, Uber, a décidé de quitter le conseil d’administration de l’entreprise après la cession de l’ensemble des actions détenues dans la société qu’il a autrefois dirigée.

Uber a indiqué mardi que le départ de M. Kalanick de son conseil d’administration prendrait effet le 31 décembre.

L’ancien chef de la direction d’Uber a vendu la totalité de ses actions dans l’entreprise, après des semaines de liquidation, a déclaré une porte-parole de M. Kalanick, citée par les médias US.

Travis Kalanick a cofondé la société basée à San Francisco en 2009. Connu pour son style de leadership pugnace, il a poussé, lorsqu’il était PDG d’Uber, à étendre la société sur les marchés du monde entier, chose qui s’est parfois traduite par des batailles juridiques avec les autorités de régulation du secteur et des réticences des opérateurs de taxi à mesure que l’entreprise grandissait.

En 2017, M. Kalanick a démissionné de son poste de PDG sous la pression des investisseurs dans la société. Sa sortie faisait suite à des allégations présentant Uber comme un lieu de travail à prédominance masculine tolérant le harcèlement sexuel et le sexisme

La société a ensuite annoncé son intention de revoir sa culture de travail et d’abandonner un logiciel utilisé pour tromper les autorités de régulation.

Plus tôt cette année, Uber a finalisé une introduction en bourse au prix de 45 dollars l’action, en disant tabler sur une rentabilité à long terme.