USA: Les autorités sanitaires recommandent la suspension du vaccin Johnson & Johnson

Johnson & Johnson

Les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) et l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) ont recommandé la suspension provisoire aux Etats-Unis de l’utilisation du vaccin Covid-19 de Johnson & Johnson, à la suite de six cas américains d’un type de caillot sanguin “rare et grave”.

Les six cas font partie des plus de 6,8 millions de doses du vaccin de Johnson & Johnson administrées aux États-Unis. Ils concernent des femmes âgées de 18 à 48 ans.

Le Comité consultatif sur les pratiques de vaccination du CDC se réunira mercredi pour examiner les cas. La FDA se penchera également sur cette affaire.

“En attendant que ce processus soit terminé, nous recommandons une pause dans l’utilisation de ce vaccin par excès de prudence”, ont déclaré Peter Marks et Anne Schuchat, hauts responsables de la FDA et du CDC, dans communiqué conjoint.

Le type de caillot sanguin en question, appelé thrombose du sinus veineux cérébral (TSVC), nécessite un traitement différent de celui des caillots sanguins habituels. Les agences ont expliqué qu’elles souhaitent que les prestataires de soins de santé soient en mesure de les prévoir.


“Ces événements indésirables semblent être extrêmement rares”, ont précisé les deux responsables. Cette pause intervient alors que les autorités sanitaires des Etats-Unis s’activent pour accélérer l’opération de vaccination pour faire face aux nouveaux variantes capables de résister aux vaccins, et surmonter l’hésitation des Américains à se faire vacciner.

( Avec MAP )