USA: Près de 900.000 nouvelles inscriptions au chômage en une semaine

chômage

Les demandes initiales de chômage pour la semaine se terminant le 10 octobre ont grimpé à 898.000 aux Etats-Unis, un chiffre élevé signalant la faible reprise du marché américain de l’emploi.

Les inscriptions hebdomadaires étaient en hausse de 53 000 par rapport à la semaine précédente, selon les données du département du Travail publiées jeudi.

Après avoir chuté à la fin du printemps et au début de l’été alors que les restrictions liées à la pandémie ont été levées, les nouvelles demandes d’allocations de chômage ont totalisé régulièrement environ 800 000 par semaine, bien au-dessus du niveau des récessions précédentes.

“Les chiffres sont extrêmement inquiétants, à mon avis, et ils indiquent un marché du travail qui peine à progresser”, a déclaré au New York Times l’économiste en chef chez Oxford Economics, Gregory Daco.

L’économie doit encore récupérer 10,7 millions d’emplois sur les 22 millions qui ont été perdus lorsque la pandémie a frappé au début du printemps.


Les nouvelles demandes d’assistance au chômage en cas de pandémie, un programme fédéral d’urgence qui couvre les indépendants, les travailleurs à temps partiel et ceux qui ne sont pas admissibles aux prestations du régime de chômage ordinaire, ont été chiffrées à 373 000, contre 474 000 la semaine écoulée.

Au cours du mois dernier, de grands employeurs, dont United Airlines, Disney et Allstate, ont annoncé des dizaines de milliers de licenciements, et d’autres pertes d’emplois sont attendues alors que des secteurs comme les loisirs et l’hôtellerie peinent à se remettre de la crise. Dans certains États, les restaurants ont réussi à se maintenir à flot en servant leurs clients à l’extérieur, mais beaucoup perdront cette option à mesure que les températures tombent à l’approche de l’hiver.

( Avec MAP )