USA: Un mort et 13 interpellations suite aux manifestations au Capitole

Capitole

Une femme a été tuée alors qu’au moins 13 individus ont été interpellés après que des dizaines de manifestants ont envahi l’enceinte du Congrès américain mercredi à Washington.

Plusieurs médias américains ont rapporté qu’une femme a été tuée par balle à l’intérieur du Congrès après que des manifestants ont forcé l’entrée du Capitole, notant que les circonstances exactes de sa mort n’ont toujours pas été élucidées.

De son côté, le chef du département de la police métropolitaine de Washington, Robert Contee, a indiqué que 13 personnes ont été arrêtées après des actes de vandalisme au Capitole.

“Je devrais ajouter une chose importante, aucune des personnes interpellées ne réside à Washington (…) les individus arrêtés ne sont pas de la région”, a affirmé Contee, notant que plusieurs armes à feu ont été saisies.

Par ailleurs, un homme de 24 ans est dans état critique après être tombé en tentant d’escalader des échafaudages près du Capitole, rapportent les médias US, notant que ces échafaudages ont été installés en prévision de la cérémonie d’investiture du président élu Joe Biden qui aura lieu dans deux semaines.


Le procureur général par intérim, Jeffrey A. Rosen, a condamné les actes de violence au Capitole, les qualifiant “d’attaque intolérable contre une institution fondamentale de notre démocratie”.

Les élus américains étaient réunis mercredi après-midi pour une cérémonie protocolaire devant aboutir à la certification des votes du collège électoral, et confirmer ainsi la victoire du président élu Joe Biden.

Quelques minutes après le début des débats dans les deux chambres du Congrès, certains des milliers de manifestants qui étaient rassemblés près de Capitol Hill ont commencé à forcer les barrages de police autour du siège du Congrès. Des dizaines d’individus ont réussi à pénétrer dans l’enceinte même du Sénat, où le vice-président Mike Pence a du être évacué par ses gardes du corps quelques minutes auparavant.

La maire de Washington, Muriel Bowser, a immédiatement décrété un couvre feu nocturne à partir de 18H00 (heure locale). Le gouverneur de l’Etat limitrophe de la Virginie, Ralph Northom, a pris une décision similaire pour les comtés d’Arlington et d’Alexandria qui font partie de la région métropolitaine de la capitale fédérale.


Malgré les appels au calme du président américain Donald Trump, des centaines de manifestants n’ont toujours pas évacué les rues près du Capitole, alors que la Garde nationale a été déployée dans la ville. Pour sa part, la présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi, a annoncé dans une lettre à ses collègues que les leaders du Congrès avaient décidé de reprendre leurs travaux mercredi soir pour certifier la victoire de M. Biden dès que le Capitole aura été sécurisé.

“En consultation avec les leaders Hoyer et Clyburn, et après des appels au Pentagone, le département de la Justice et le vice-président, nous avons décidé que nous devrions poursuivre (ndlr: nos travaux) ce soir”, a-t-elle indiqué.

( Avec MAP )