A LA UNESociété

USA: Une statue du général confédéré Robert Lee démantelée en Virginie

L’Etat de Virginie a retiré mercredi matin une statue controversée du général Robert E. Lee, l’une des figures emblématiques des Confédérés pendant la Guerre civile américaine, à la suite de manifestations contre l’injustice raciale l’été dernier.

La statue en bronze de 12 tonnes du général sudiste a été déboulonnée plus de 130 ans après son installation, en présence du gouverneur démocrate de Virginie, Ralph Northam, après un an de batailles judiciaires.

M. Northam a annoncé son intention de retirer la statue en juin 2020, lors des manifestations pour la justice raciale à Richmond, en Virginie, après le meurtre de l’Afro-américain George Floyd par un policier blanc à Minneapolis en mai 2020. Ce projet a été néanmoins bloqué par à une série de procès en justice, dont celui intenté par un groupe de résidents de Monument Avenue, une artère historique de Richmond. La Cour suprême de Virginie a fini par valider, la semaine dernière, le projet du gouverneur de démanteler la statue.

→ Lire aussi : Etats-Unis: Deux statues de Christophe Colomb démontées à Chicago

« C’est une étape importante pour montrer qui nous sommes et ce à quoi nous tenons« , a déclaré le gouverneur Northam cette semaine.

Les défenseurs des monuments affirment que leur démantèlement représente une tentative de supprimer l’histoire des Etats-Unis.

Les monuments représentant les hommes ayant combattu pour la Confédération pendant la Guerre civile, se sont multipliés dans le Sud américain pendant l’ère Jim Crow de la ségrégation raciale. La statue du général Lee avait été érigée à cette époque, en 1890.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page