A LA UNEMaroc

Vacances au Maroc au temps de la Covid-19 : les conditions se serrent

C’est officiel : la France, l’Espagne et le Portugal passent de la liste A à la catégorie B bouclant ainsi 81 pays. C’est ce qui a été décidé lors de la réunion tenue par le Comité interministériel spécial Covid-19.

En effet, dans sa lutte continuelle contre la propagation de la pandémie provoquée par le virus et ses nouveaux variants, le Maroc met à jour sa liste B et durcit les restrictions et les mesures d’entrée sur son sol. Cette décision entre en vigueur mardi 13 juillet 2021 à 23h59 et cela risque de compliquer les choses pour les personnes souhaitant venir au Maroc pour les vacances. Celles-ci ne pourront, bien entendu, accéder au territoire marocain que sous des conditions strictes.

Ainsi, pour entrer au Maroc, les voyageurs -issus de l’un des pays de la Liste B- dont le schéma vaccinal est en règle, devraient présenter leur certificat en plus d’un test PCR négatif réalisé moins de 48 heures.

Les personnes non vaccinées, doivent, quant à elles, être munies d’un test PCR négatif de moins de 48 heures mais doivent rester isolées pendant une période de cinq jours, sous contrôle, à domicile. Un deuxième test PCR au 5e jour sera exigé pour les Marocains ou originaires du Maroc de retour des pays de la liste B. Les enfants de moins de 11 ans sont dispensés du test PCR.

A rappeler que depuis le 15 juin, le Maroc a ouvert ses frontières aériennes et maritimes sous certaines conditions. L’opération Marhaba 2021 a également débuté à la même date, permettant ainsi l’arrivée des Marocains Résidant à l’Étranger (MRE) par voie maritime. Par ailleurs, les seules liaisons maritimes prévues pour le Maroc cet été 2021 partent de Sète ou Marseille (France), de Gênes (Italie) ou de Portimao (Portugal).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page