Vaccin anti-Covid: l’UE conclut des discussions préliminaires avec l’entreprise américaine “Novavax”

Novavax

La Commission européenne a conclu jeudi des discussions préliminaires avec l’entreprise pharmaceutique américaine “Novavax”, en vue d’acheter son vaccin potentiel contre le coronavirus.

Selon un communiqué de l’exécutif européen, le contrat envisagé avec Novavax prévoirait la possibilité, pour tous les États membres de l’UE, d’acheter d’abord 100 millions de doses, puis jusqu’à 100 millions de doses supplémentaires.

“Je suis ravie d’annoncer que nous continuons d’élargir notre portefeuille de vaccins diversifiés. L’étape franchie aujourd’hui en vue de parvenir à un accord avec Novavax démontre l’engagement de la Commission à faire en sorte que toutes les options possibles soient explorées pour nous procurer des vaccins contre la Covid-19. L’accès à un plus grand nombre de vaccins permettra d’atteindre une couverture suffisante pour vaincre la pandémie”, a souligné la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, citée dans le communiqué.

La Commission européenne a déjà signé des contrats avec AstraZeneca, Sanofi-GSK, Janssen Pharmaceutica NV, BioNtech-Pfizer, CureVac, et Moderna pour diversifier le portefeuille de vaccins anti-Covid de l’UE.

Novavax est une société de biotechnologie qui met au point des vaccins de nouvelle génération contre les maladies infectieuses graves. Son vaccin anti-Covid en cours de développement est un vaccin sous-unitaire à base de protéines qui en est déjà au stade des essais cliniques de phase 3.


La Commission européenne , avec l’appui des États membres de l’UE, explique avoir décidé de soutenir ce vaccin sur la base “d’une évaluation scientifique solide, de la technologie utilisée, de l’expérience acquise par la société en matière de développement de vaccins et de sa capacité de production, qui lui permettra d’approvisionner tous les États membres”.

( Avec MAP )