Vaccin Covid-19 : un partenariat sino-canadien abandonné

Vaccin

Un projet de partenariat entre l’Université canadienne de Dalhousie et la société chinoise CanSino Biologics pour la mise au point d’un vaccin contre la Covid-19 a dû être abandonné pour des raisons techniques et logistiques, a-t-on indiqué à Ottawa.

Le projet de vaccin chinois développé par CanSino, qui doit encore faire l’objet d’essais cliniques de phase un, n’a pas été approuvé par les douanes chinoises pour expédition au pays nord-américain, a expliqué le Conseil national de recherches du Canada (CNRC).

Face à cette situation, le conseil a estimé qu’il n’est plus opportun d’aller de l’avant dans les essais cliniques sur ce vaccin.

Le Centre canadien de vaccinologie de l’Université Dalhousie avaient l’intention de lancer les essais cliniques dès le mois de juin, après avoir reçu l’aval de l’agence Santé Canada à cet effet.

Le centre était l’un des laboratoires qui ont contribué en 2014 à la mise au point d’un vaccin contre le virus Ebola, utilisé notamment en Afrique de l’Ouest.


L’exécutif canadien avait annoncé début août avoir conclu une entente avec le géant pharmaceutique Pfizer et la société de biotechnologie américaine Moderna pour se procurer des millions de doses de leurs vaccins expérimentaux contre la COVID-19.