A LA UNECoronavirus

Vaccins: Merkel appelle les Etats-Unis à ouvrir le « marché » et permettre des exportations

Angela Merkel a redit samedi son opposition à une levée des brevets sur les vaccins anti-Covid et appelé les Etats-Unis à ouvrir le « marché » pour permettre des exportations de vaccins et de leurs composants.

« Je souhaite que maintenant qu’une grande partie de la population américaine a été vaccinée, nous puissions avoir un libre échange de composants et aussi une ouverture du marché des vaccins », a déclaré lors d’une conférence de presse la chancelière allemande à l’issue d’un sommet informel des dirigeants européens.

« L’Union européenne a toujours exporté une grande partie de sa production dans le monde et cela devrait donc aussi devenir la règle, pour ainsi dire », a fait valoir Mme Merkel.

Le président français Emmanuel Macron avait lui aussi samedi appelé les « Anglo-saxons » à arrêter de « bloquer » les exportations.

Il avait souligné que sur 110 millions de doses produites en Europe, l’UE en avait exporté 45 millions et gardé 65 millions. Dans le même temps, avait-il déploré, « 100% des vaccins produits aux Etats-Unis d’Amérique vont au marché américain ».

La chancelière allemande a par ailleurs réitéré son opposition à une levée des brevets sur les vaccins, proposée par l’administration de Joe Biden.

« J’ai une nouvelle fois précisé que je ne pense pas que la levée des brevets soit la solution pour rendre les vaccins disponibles à un plus grand nombre de personnes », a expliqué Mme Merkel.

« Je crois que la créativité et l’innovation des entreprises sont nécessaires et pour moi, cela inclut les brevets », a-t-elle ajouté.

Le pape François a lui apporté samedi son soutien à la proposition de levée des brevets sur les vaccins contre le Covid-19, afin d’accélérer la diffusion de vaccins aux pays pauvres.

Avec AFP

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page