A LA UNECoronavirus

Vaccins non-reconnus en France: Un député franco-marocain interpelle le gouvernement

Le député franco-marocain, M’Jid El Guerrab, a interpellé le gouvernement français au sujet de la situation de nombreux Français établis à l’étranger qui ne peuvent retourner dans l’hexagone car vaccinés par des vaccins anti-Covid qui ne sont pas reconnus en France comme celui du chinois Sinopharm, validé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), mais pas par l’Agence européenne du médicament.

Le député a incité l’exécutif à leur trouver « rapidement » une solution.

Dans le cadre de la semaine de contrôle du gouvernement, l’Assemblée nationale française a examiné l’impact des mesures prises dans le cadre de la crise sanitaire sur la santé et l’espérance de vie des Français.

→ Lire aussi : Covid-19 : Hausse de 20 pc des cas dans 22 pays africains dans la semaine du 7 au 13 juin (OMS)

A cette occasion, M’Jid El Guerrab député de la neuvième circonscription des Français établis à l’étranger, a interpellé le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, « au sujet des nombreux Français établis hors de France encouragés par notre gouvernement à se faire vacciner localement et se trouvant désormais protégés du virus, mais vaccinés par un vaccin non-reconnu sur le territoire national ».

Il a également souligné la nécessité de trouver « rapidement » une solution afin que « ces Français établis à l’étrangers puissent regagner la France sans être discriminés pour avoir suivi les instructions du gouvernement ! ».

À ce jour, seuls quatre vaccins sont autorisés en France, à savoir Pfizer/BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Janssen.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page