Venezuela: Washington reconnait à Juan Guaido l’autorité de disposer de certains avoirs de son pays aux Etats Unis

Juan Guaido

Le Secrétaire d’Etat, Mike Pompeo, a certifié, le 25 janvier, l’autorisation permettant au Président par intérim du Vénézuela, Juan Guaido, de recevoir et contrôler certains avoirs du gouvernement ou de la banque centrale du Venezuela déposés à la réserve fédérale US de New York ou tout autre banque américaine, annonce mardi un communiqué du Département d’Etat.

Cette mesure a été prise conformément à la section 25B de la loi régissant la Réserve fédérale, précise la diplomatie américaine, en soulignant que cette autorisation “aidera le gouvernement vénézuélien légitime à sauvegarder ces avoirs pour le bénéfice du peuple du Venezuela”.

→ Lire aussi : Réunion d’urgence du Groupe de Lima le 4 février à Ottawa sur la crise au Venezuela

Les États-Unis avaient, rappelle-t-on, imposé lundi des sanctions contre la compagnie pétrolière publique du Venezuela (PDVSA), dans le but d’accroître la pression exercée sur le président Nicolas Maduro pour qu’il cède le pouvoir à l’opposition.

Ces nouvelles sanctions, annoncées par le Conseiller à la sécurité nationale, John Bolton, et le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, lors d’une conférence de presse à Washington, visent également à renforcer le rival de Maduro, le leader de l’opposition, Juan Guaido, que Washington a reconnu la semaine dernière comme dirigeant légitime du Venezuela.