Vers la consolidation de la coopération entre le Maroc et le Liban en matière d’amélioration des services administratifs

Un programme d’action pour la mise en œuvre de la convention conclue entre le Maroc et le Liban dans le domaine de l’amélioration et la simplification des procédures administratives a été signé, lundi à Rabat.

Signé par le ministre délégué chargé de la Réforme de l’Administration et de la Fonction publique, Mohamed Benabdelkader, et la ministre libanaise d’Etat pour le développement administratif, Inaya Azz-Eddine, ce programme vise à renforcer les compétences des ressources humaines, appuyer la gouvernance et la transparence, ainsi que le développement de l’utilisation des techniques informatiques dans l’administration publique.

Ledit programme a pour objectif de partager l’expérience et l’expertise entre les deux pays dans plusieurs domaines, a souligné M. Benabdelkader dans une déclaration à la MAP, en marge de la cérémonie de signature, affirmant qu’il y a une similitude entre l’expérience libanaise et celle marocaine en matière de développement de l’administration.

Le Maroc est ouvert sur les expériences internationales réussies dans ce domaine, a-t-il relevé, notant que les ministères des deux pays travaillent conjointement sur des programmes qui concernent la stratégie de lutte contre la corruption et la transition numérique de l’administration.


De son côté, la ministre libanaise a salué la stratégie marocaine en matière de lutte contre la corruption, en tant qu’outil de développement de l’administration publique.

Cette rencontre a été, également, l’occasion d’exposer les grandes lignes de l’expérience marocaine et d’examiner les moyens permettant la mise en oeuve du programme d’action commun pour la consolidation de la coopération bilatérale dans le domaine de la réforme de l’administration et de la gouvernance.