Vibrant hommage à Rabat à l’ancien président de l’OMDH Me Abdelaziz Bennani

Un vibrant hommage a été rendu, samedi à Rabat, à l’ancien président de l’Organisation marocaine des droits de l’Homme (OMDH) et ancien membre de l’Instance Equité et Réconciliation (IER), Me Abdelaziz Bennani à l’occasion de la célébration de la Journée internationale des droits de l’Homme.

Organisée par le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), cette cérémonie d’hommage a été marquée par la présence d’imminentes personnalités politiques et associatives notamment Mohamed Aujjar, ministre de la Justice, l’ancien premier ministre, Abderrahmane El Youssoufi, la présidente de l’OMDH, Khadija Marouazi, ainsi que l’ancien homme politique et résistant, Mohamed Bensaïd Aït Idder.

Dans une déclaration à la MAP, M. Driss El Yazami, président du CNDH, a indiqué que Abdelaziz Bennani est “une figure marquante et fondatrice du mouvement des droits de l’Homme au Maroc” rappelant que l’avocat a été cofondateur et président de l’OMDH, vice-président de la fédération internationale des droits de l’homme, président du Réseau euro-méditerranéen des droits de l’homme (REMDH) et membre de l’Instance Equité et Réconciliation.

Il était un maître, un défricheur qui nous a indiqué la voie de l’avenir, et une véritable école qui a formé des générations de militants de droits de l’Homme“, a souligné le président du CNDH. “Lui rendre hommage c’est aussi transmettre son message aux jeunes générations qui jouissent d’un certain nombre de libertés grâce à cette génération de fondateurs qui ont beaucoup contribué au progrès du Maroc notamment dans le domaine des droits de l’Homme” a-t-il dit.


De son côté Me Bennani a salué les progrès réalisés par le Maroc en matière de respect des droits de l’Homme notant le rôle important qu’a pu jouer l’OMDH durant des années pour obtenir des acquis dans ce domaine. L’ancien président de l’OMDH n’a pas manqué de remercier le CNDH et son président pour cet hommage qui lui a été rendu, dédiant cette récompense à tous ceux et celles qui l’ont côtoyé durant ces années de militantisme qu’il considère comme “une lutte humanitaire plutôt que politique“.

La cérémonie a été l’occasion de publier un livre collectif en hommage à Me Bennani auquel ont participé nombre de compagnons de route et amis du militant, dont Mohamed Aujjar, Driss El Yazami, Amina Bouaayach, Khadija Marouazi, Fathallah Oualalou, Khalid Naciri ou encore Ahmed Herzenni.

Le livre comprend aussi des contributions de plusieurs personnalités étrangères, en l’occurrence Eva Norström (Suède) et Baheyedine Hassan (Égypte) qui ont participé à la création en 1997 du Réseau Euro-méditerranéen des droits de l’Homme (REMDH), dont Me Bennani a assuré la présidence jusqu’en 2003, ainsi que Michel Tubiana (France) et Marc Schade-Poulsen (Danemark), respectivement président et directeur de ce réseau.

Inscrit au barreau des avocats de Casablanca depuis mars 1965, membre fondateur de l’OMDH en 1988 puis président de 1992 à 2000, Me Abdelaziz Bennani a été un membre actif dans les collectifs de défense des détenus d’opinion des années 1960 et 1970. Administrateur de l’Institut arabe des droits de l’Homme, il a été aussi vice-président de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme.