Vietnam : Facebook restreint l’accès au contenu dans le pays

Facebook

Le réseau social Facebook a renforcé les restrictions sur le contenu au Vietnam censé être illégal selon la législation du pays en vigueur.

Facebook a annoncé dans son rapport sur la transparence qu’il a augmenté les restrictions de contenu au Vietnam de plus de 500% au cours du second semestre de 2018 à la demande du gouvernement vietnamien.

Le réseau social a précisé avoir restreint l’accès à 1.553 publications au cours de cette période, contre 265 au premier semestre 2018.

Une restriction fait référence à un contenu publié sur Facebook qui ne peut pas être visible dans certains pays car jugé contraire aux lois locales.

→ Lire aussi : Mark Zuckerberg rejette les appels au démantèlement de Facebook

Dans son rapport, l’entreprise américaine a indiqué que ces restrictions ont été basées sur des rapports émanant du ministère vietnamien de l’Information et des Communications et du ministère de la Sécurité publique, ajoutant qu’elle a procédé, depuis le début de cette année, à la suppression de plus de 200 messages considérés comme “antiétatiques” à la suite de demandes de retrait du gouvernement vietnamien.

Le Vietnam est récemment monté au créneau contre les géants d’internet, notamment Facebook et Google, fustigeant leur évasion fiscale malgré les bénéfices qu’ils génèrent sur le marché vietnamien.

Le torchon brûle entre ces entreprises d’internet et le gouvernement vietnamien depuis l’entrée en vigueur, en janvier 2019, de la loi sur la cybersécurité qui oblige les géants d’internet d’ouvrir des bureaux de représentation au Vietnam et à stocker les données de leurs utilisateurs vietnamiens sur le territoire du pays.

Un groupe de travail composé de représentants de Facebook, du ministère de l’Information et des Communications, de la Banque d’État du Vietnam (SBV), du Département général des impôts et du ministère de la Sécurité publique a été mis en place afin de trouver une issue aux revendications du gouvernement vietnamien.

Facebook reste le réseau social le plus populaire du pays. La communauté des utilisateurs de Facebook au Vietnam est la septième au monde avec plus de 58 millions de personnes l’an dernier, soit une augmentation de 16% par rapport à 2017, selon l’agence de marketing We Are Social.