ban600

Vietnam: sept morts après avoir pris de la drogue lors d’un festival

Vietnam: sept morts après avoir pris de la drogue lors d’un festival

Sept jeunes Vietnamiens sont morts et cinq autres sont dans le coma après avoir consommé de la drogue lors d'un festival de musique à Hanoï, a-t-on appris lundi de source policière.

Agées de 18 à 30 ans, "les victimes ont été testées positives aux stupéfiants. Les enquêteurs tentent de déterminer quelle substance elles ont consommé", a déclaré le directeur adjoint de la police de Hanoï, Nguyen Van Vien, lors d'une conférence de presse.

"Nous cherchons aussi à savoir si elles avaient bu de l'alcool et qui a apporté les stupéfiants à ce rassemblement", a-t-il ajouté.

Elles participaient à un festival de danse et de musique électronique intitulé "Voyage sur la lune" qui a rassemblé dimanche plusieurs centaines de personnes dans un quartier de la capitale fréquenté par les jeunes et les expatriés.

Les autorités ont "temporairement suspendu l'octroi de licence pour ce type d'événement", a indiqué Truong Minh Tien, directeur adjoint du département de la culture de Hanoï.

→Lire aussi: Les États-Unis exhortent le Vietnam à reporter le vote d’un projet de loi sur la cybersécurité

"Il est déjà très difficile d'organiser de tel évènement musical au Vietnam", Etat communiste dirigé par un parti unique, et "ce genre de nouvelles risque de rendre les choses encore plus compliquées", a déploré une jeune Vietnamienne sur Facebook.

220.000 consommateurs de stupéfiants sont répertoriés dans le pays, d'après les statistiques officielles. L'héroïne est la drogue la plus consommée mais des produits de synthèse, tel que l'"ice", un dérivé très puissant de la méthamphétamine, fait de plus en plus d'adeptes dans la jeunesse.

Ces drogues sont produites dans le triangle d'or, une région à cheval entre le Laos, la Thaïlande et la Birmanie et transitent ensuite par le Vietnam.

Les lois anti-drogues dans le pays sont parmi les plus sévères du monde. La possession ou le trafic de 600 grammes d'héroïne ou de plus de 2,5 kilos de méthamphétamines y est passible de la peine de mort.

Samedi soir, deux Australiens sont morts d'une overdose lors d'un festival de musique électronique à Sydney, selon la chaîne de télévision nationale ABC.

Avec l'AFP

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :