AccueilA LA UNEViolence: un prof renverse un banc d’école sur ses étudiantes
Violence: un prof renverse un banc d’école sur ses étudiantes

Violence: un prof renverse un banc d’école sur ses étudiantes

Scène incroyable dans un établissement scolaire publique. Un enseignant renverse un banc d’école et l’étudiante qui y était assise. La vidéo fait le buzz sur les réseaux sociaux. Cet incident remet sur la table la problématique de la violence dans le milieu scolaire, qui prend de plus en plus de l’ampleur.

Une nouvelle vidéo édifiante illustre la violence en milieu scolaire au Maroc. Cette fois-ci, l’acte de violence est commis par un professeur contre l’une de ses étudiantes. La vidéo met en scène un enseignant engagée dans une vive discussion  avec l’une de ses étudiantes. L’enseignant perd le contrôle. La discussion vire au clash. L’enseignant renverse un banc d’école et l’élève qui y était assise.

La vidéo fait le buzz sur les réseaux sociaux. Ce nouvel incident remet sur la table la problématique de la violence en milieu scolaire qui prend de plus en plus de l’ampleur.

Autrefois lieu pacifique consacré à l’apprentissage du savoir et du savoir être, l’école est devenue aujourd’hui un lieu de violence sous toutes ses formes. Insultes, menaces verbales, bagarres, gifles… sont devenus des pratiques quotidiennes.

L’on se rappelle l’acte de violence commis par un professeur de mathématiques au lycée Imam Malik à Khouribga contre une élève dans sa classe. L’incident a fait couler beaucoup d’encre et a suscité une vive polémique.

→Lire aussi: Lutte contre la violence: Le Maroc dispose d’un arsenal législatif avancé

Des voix se sont levées pour pointer du doigt « la pression » que subissent les enseignants et « les provocations répétitives » qu’exercent les élèves sur l’enseignant.

Les faits de violence commis par les élèves sur les enseignants sont légion.

En octobre  dernier, une vidéo mettant en scène un enseignant se faisant sauvagement agresser par son élève au lycée Sidi Daoud à Ouarzazate fait le buzz sur les réseaux sociaux. Autre acte de violence recensé cette fois-ci dans un établissement à Rabat. Un lycéen de 18 ans a violenté son enseignant au lycée Ibn Batouta. C’est un cercle vicieux de la violence.

A qui la faute ? Enseignant, élève, parents et Ministère, chacun a sa part de responsabilité.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :