Virus: n’importe quel pays peut se retrouver dans la situation de l’Inde (OMS)

Inde

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a mis en garde jeudi l’Europe sur l’assouplissement des restrictions, estimant que “la situation en Inde peut se produire n’importe où”.

La crise sanitaire majeure que traverse actuellement l’Inde peut avoir son origine dans le variant dit indien du coronavirus, mais aussi dans certaines conduites comme le non-respect des restrictions sanitaires, a avancé l’OMS.

“C’est toujours un défi énorme dans les pays où les mesures de protection individuelle sont relâchées, où il y a des rassemblements de masse, où il y a des variants plus contagieux et où la couverture vaccinale est encore faible, cela peut provoquer une tempête parfaite” pour les systèmes de santé de tout pays, a prévenu le directeur de l’OMS Europe lors d’un point presse en ligne.

Hans Kluge a rappelé à la cinquantaine de pays de la région que “les mesures individuelles et collectives de santé publique et les mesures sociales demeuraient des facteurs déterminants” pour freiner la pandémie, à l’heure où le nombre de nouveaux cas en Europe chute “de manière significative pour la première fois en deux mois”.

Le variant indien, B 1.617, a été détecté dans 17 pays dont plusieurs en Europe. Il a été catégorisé comme “variant d’intérêt” et non pas “un variant préoccupant” – appellation qui indiquerait que la mutation est plus dangereuse.


Dans l’ensemble de la région Europe de l’OMS, qui compte plusieurs pays d’Asie centrale, 7% de la population est complétement vaccinée. Selon les données de l’organisation internationale, c’est plus que le nombre de personnes qui ont été malades du Covid-19 – 5,5% des Européens.

( Avec AFP )