Visa For Music: The Grey Stars et Hamid Bouchnak enflamment la scène du Palais Tazi à Rabat

Hamid Bouchnak Visa for music
Hamid Bouchnak Visa for music

Le groupe de musique The Grey Stars et Hamid Bouchnak ont enflammé la scène du Palais Tazi vendredi soir, dans le cadre du premier salon professionnel et festival des musiques d’Afrique et du Moyen-Orient, VISA for Music organisé du 20 au 23 novembre à Rabat.

Le public était en parfaite symbiose avec les rythmiques modernes du groupe The Grey Stars et pour ceux qui connaissaient leurs chansons par coeur, ils ont pu partager ce moment avec le groupe, créant ainsi une connexion profonde alliant chants, musique, rythme et public.

En effet, le groupe maroco-belge représente un nouveau courant de la musique fusion entre des rythmiques traditionnelles maghrébines et occidentales. Les instruments utilisés illustrent parfaitement ce mélange de styles, il peut s’agir d’un piano, d’une guitare électrique, tout comme d’un guembri ou une darbouka.

Ainsi, les artistes ont allié funk, rock, dub, reggae et gnawa avec brio pour offrir au public une ambiance originale, à la fois dynamique et reposante.

The Grey Stars ont déjà partagé la scène avec de grands noms de la musique maghrébine tels que Raina Rai officiel, gnawa diffusion ou encore Hindi Zahra. Ils ont également collaboré avec quelques pointures de la musique mondiale notamment, Zap mama, Julian Marley, Sergent Garcia.


Outre ces collaborations de qualité avec ces artistes influents du Maroc et du monde, le groupe s’est produit dans plusieurs festivals et participé à de nombreux concerts.

Il est par ailleurs monté sur les scènes du VK concerts, Sfinks Mixed et du botanique en Belgique, ainsi que sur des scènes casablancaises et tangéroises.

Dans une déclaration à la MAP, Redoine, le percussionniste du groupe a souligné que “la particularité de The Grey Stars n’est autre que ce mélange de musiques et de courants”, relevant que la diversité et l’ouverture vers l’autre sont les principaux messages que le groupe souhaite faire passer.

Redoine a salué la réceptivité du public de la capitale, exprimant son souhait de renouveler l’expérience.


Plus tard dans la soirée et sous un tonnerre d’applaudissement du public Rabati, le très populaire Hamid Bouchnak a fait son apparition. Il n’a pas manqué d’apporter à la présence, sa belle musique, riche en rythme et sonorités marocaines, mariés à des musiques universelles.

Le public s’est réjouit de retrouver des titres phares de la star marocaine tels que “Salam Alaikoum”, “Lalla Mimouna” en passant par “Farhatna Zina”.

Né à Oujda, le chanteur est issu d’une famille d’artistes. Son père, Benyounès est un musicien réputé dans le milieu de la musique arabo-andalouse.

Considéré aujourd’hui comme un des grands artistes marocains, Hamid Bouchnak est doué pour le chant et la composition.


Il était un des piliers du groupe qu’il formait avec ses 4 frères Bouchnak, qui, pendant presque 10 ans, ont enchaîné les succès avant de se séparer en 1992.

C’est ainsi que Hamid a lancé sa carrière en solo pour produire plus de 11 albums à succès.

Hamid Bouchnak, dont le public a raffolé lors de cette soirée, s’est également illustré pour avoir composé des airs en hommage à l’équipe de football.

Il a déclaré à la MAP, que “Visa For Music, plus qu’un festival, c’est un tremplin vers la rencontre avec les professionnels du métier”.


“En tant qu’artiste marocain et nord-africain, je suis très fier de cet événement qui se situe à la fois à la porte de l’Europe et de l’Afrique”, a-il dit.

Visa for Music est le premier salon professionnel et festival des musiques d’Afrique et du Moyen-Orient. Chaque année, cet événement réunit plus de 2.000 artistes, professionnels et journalistes venus du monde entier.

Depuis 2014, Visa For Music peut se targuer d’avoir permis à des artistes nationaux et internationaux de se faire connaître et de se produire sur des scènes dans les quatre coins du monde.