Visa Schengen : le MAE espagnol s’excuse auprès des Marocains

Visa Schengen

Par Khadija Skalli

Profitant de sa présence au Maroc, le Chef de la diplomatie espagnole Josep Borrell s’est exprimé sur les longs délais d’attente pour l’obtention d’un visa Schengen dans les consulats espagnols. Le diplomate a présenté ses excuses aux Marocains et s’est engagé à mettre en place un nouveau système de prise de rendez-vous.

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, Josep Borrell, a présenté, lundi 3 juin, des excuses aux Marocains pour les longs délais d’attente pour l’obtention d’un visa d’entrée sur le territoire espagnol.

« Nous demandons des excuses aux citoyens marocains pour les longs délais d’attente », a déclaré le Chef de la diplomatie espagnole, lors d’un point de presse organisé à Rabat à l’issue d’un entretien avec son homologue marocain, Nasser Bourita.

→ Lire aussi : Visa Schengen : Plus cher et plus dur à obtenir


Les services consulaires espagnols au Maroc, poursuit-il, étaient « débordés ». Cette année, ces services ont enregistré 250.000 demandes de visa, soit une augmentation annuelle de 10% au cours des dernières années.

Borrell rassure les Marocains. Un nouveau système de demande de rendez-vous sera mis en place pour raccourcir les délais d’attente, promet-il.

Pour rappel, la société indienne BLS International, qui assure la gestion des demandes de visas Schengen pour le pays ibérique, a instauré au Maroc une nouvelle procédure pour l’obtention de ce sésame. A partir du 10 juin, les demandeurs de visa pour l’Espagne au Maroc devront payer les frais de service à l’avance dans les trois jours qui suivent la prise de votre rendez-vous chez Barid Cash.

Attention ! « Si le paiement anticipé des frais de service n’est pas effectué dans les 72 heures qui suivent la prise du rendez-vous dans une agence Barid Cash, le rendez-vous sera annulé automatiquement », avertit BLS International sur son site web.