La visite de SM le Roi en Tanzanie marque un tournant dans les relations avec ce pays

La visite officielle qu’effectue Sa Majesté le Roi Mohammed VI en Tanzanie marque un tournant dans les relations du Royaume avec ce pays d’Afrique de l’Est, a souligné l’ambassadeur du Maroc à Dar es Salam, M. Abdelilah Benryane.

Cette visite Royale en Tanzanie est “historique à tous les niveaux, d’abord parce qu’elle est la première fois depuis l’accession du Souverain au Trône de Ses glorieux Ancêtres, et qu’elle marque un tournant dans les relations bilatérales entre les deux pays, et s’inscrit dans le cadre de la Haute décision Royale d’annoncer le retour du Maroc au sein de sa famille institutionnelle africaine”, a relevé M. Benryane dans une déclaration à la presse à cette occasion.

«Nous nourrissons tous en tant que Marocains l’espoir que la diplomatie de SM le Roi donnera ses fruits pour retrouver le rôle qui a toujours été le nôtre au sein de l’Afrique”, a encore dit le diplomate marocain, soulignant que l’objectif étant de promouvoir davantage les liens de fraternité, de coopération et de solidarité notamment avec les pays d’Afrique de l’Est.

Pour M. Benryane, l’ouverture du Maroc sur cette partie de l’Afrique aura certainement plusieurs retombées positives aussi bien sur le plan politique que sur le volet économique, relevant à cet égard l’importante délégation officielle accompagnant le Souverain dans le cadre de cette visite, qui comprend plusieurs ministres, acteurs économiques et hommes d’affaires.


L’ambassadeur marocain s’est aussi félicité des “résultats très encourageants” du 1er Forum maroco-tanzanien pour le commerce et l’investissement, tenu samedi à Dar es Salam, notant avec satisfaction l’intérêt certain montré par la Tanzanie pour faire du Maroc un allié stratégique aussi bien sur le plan politique qu’économique.

M. Benryane a fait remarquer à ce propos que la récente décision du Président tanzanien d’alléger les formalités de visa pour l’ensemble des ressortissants marocains est de nature à encourager davantage les rapports bilatéraux entre les deux pays.