Visite secrète de Benjamin Netanyahu : l’Arabie Saoudite dément

Photo AFP

Le dirigeant israélien, Benjamin Netanyahu se serait rendu en Arabie Saoudite ce dimanche 22 novembre ont rapporté plusieurs médias israéliens ainsi que l’AFP. En toute discrétion, il y aurait rencontré le prince héritier, Mohammed Ben Salmane en compagnie de Yossi Cohen, le chef des services de renseignements extérieurs israéliens, pour cette visite à Neom. Une information toutefois démentie par l’Arabie saoudite.

Selon la chaîne d’information israélienne i24 News, les ministres de la Défense et des Affaires étrangères, Benny Gantz et Gabi Ashkenazi, n’auraient pas été informés de cette rencontre en Arabie Saoudite, qui se serait tenue en présence du secrétaire d’État américain Mike Pompeo. En effet, selon un tweet de ce dernier, cette rencontre aurait donné lieu à des échanges « constructifs » avec MBS. « Notre partenariat sécuritaire et économique est fort et nous allons continuer à le développer afin de contrer l’influence nocive de l’Iran dans la région », a-t-il ajouté. Aucune information concernant la présence de Netanyahu lors de cette rencontre n’a cependant été confirmée par des sources israéliennes officielles. L’Arabie Saoudite a même démenti cette information à travers un tweet du prince Faisal bin Farhan Al Saud, ministre des Affaires étrangères : “J’ai vu des informations de presse concernant une prétendue rencontre entre le prince héritier et des responsables israéliens lors de la récente visite de (Mike Pompeo). Aucune réunion de ce type n’a eu lieuLes seuls responsables présents étaient américains et saoudiens“.

Vers une normalisation entre les deux pays ? 

Après la signature des Accords d’Abraham avec les Émirats arabes unis et le Bahreïn, les spéculations quant à une poursuite de ces normalisations avec d’autres États comme l’Arabie Saoudite, Oman et même le Maroc ont fait beaucoup de bruit. Si pour certains experts, il ne s’agit que d’une propagande médiatique provenant des Américains et des Israéliens, le prince Faisal bin Farhan Al Saud et ministre des Affaires étrangères, aurait quant à lui affirmé selon Reuters : “Nous soutenons la paix avec Israël“, avant de rappeler l’importance d’un  accord de paix permanent et complet entre les Palestiniens et les Israéliens incluant la création d’un État palestinien à l’intérieur des frontières de 1967.