Volcan Taal aux Philippines: état d’alerte

volcan Taal
volcan Taal

Des liaisons aériennes ont été annulées et des milliers de personnes ont été évacuées aux Philippines, où le volcan Taal crachait lundi de la lave et des cendres au sud de Manille, alors que les autorités redoutent une imminente éruption “explosive”.

L’éruption, qui a débuté dimanche par une explosion de vapeur d’eau sous pression, a été accompagnée d’une série de séismes.

Au moins 10.000 personnes se sont réfugiées dans des centres d’évacuation, tandis que les écoles, les bureaux du gouvernement et la Bourse philippine sont restés fermés lundi par mesure de précaution.

→ Lire aussi : Eruption volcanique en Nouvelle-Zélande : le bilan s’alourdit à 20 morts

Les habitants de la zone se sont rués dans les magasins sur les masques de protection après une mise en garde des autorités contre le risque de problèmes respiratoires en raison des poussières et des cendres.

En janvier 2018, des dizaines de milliers de personnes avaient dû être évacuées en raison d’une éruption du Mont Mayon, dans la région centrale de Bicol.

La plus puissante éruption au cours des dernières décennies à été celle de 1991 du Mont Pinatubo, au nord-ouest de Manille, qui a fait plus de 800 morts.