Wafa Assurance lance officiellement les activités de ses deux nouvelles compagnies d’assurance en Côte d’Ivoire

Le groupe marocain Wafa Assurance a procédé, mardi à Abidjan, au lancement officiel des activités de ses deux nouvelles compagnies d’assurance en Côte d’Ivoire, à savoir “Wafa Assurance Vie Côte d’Ivoire” et “Wafa Assurance Côte d’Ivoire”.

La cérémonie du lancement des ces deux nouvelles compagnies s’est déroulée en présence notamment du ministre ivoirien auprès du premier ministre, chargé de l’économie et des finances, Adama Koné, de l’ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire, Abdelmalek Kettani, du président directeur général du Groupe Wafa Assurance, Ali Harraj, du président du Conseil d’Administration (PCA) des deux nouvelles compagnies d’assurance du Groupe en Côte d’Ivoire, Daouda Coulibaly, de cadres de la Société Ivoirienne de Banque (SIB), filiale du Groupe Attijariwafa Bank, ainsi que des professionnels du secteur et d’autres personnalités.

A noter que Wafa Assurance Vie Côte d’Ivoire et Wafa Assurance Côte d’Ivoire ont reçu courant cette année, du ministre chargé de l’économie et des finances, après avis favorable de la Commission Régionale de Contrôle des Assurances de la CIMA (Conférence Interafricaine des Marchés d’Assurance), les agréments requis pour pratiquer les tranches d’assurances Vie et IARD (incendie, accidents et risques divers) sollicités.

A travers ces deux nouvelles compagnies, Wafa Assurance Groupe confirme son ambition régionale ainsi que sa volonté de participer activement au développement du secteur de l’assurance en Côte d’Ivoire et devenir, ainsi, un acteur local de référence au service de l’intérêt national ivoirien.


S’exprimant à cette occasion, M. Daouda Coulibaly, PCA des deux nouvelles compagnies d’Assurance du groupe en Côte d’Ivoire, a fait savoir qu’à travers ces deux nouvelles structures, le Groupe Wafa Assurance a voulu apporter son savoir-faire et son expertise avérée dans ce domaine.

Et de faire savoir que le Groupe Attijariwafa Bank à travers ses différentes filiales et sa gamme variée de produits financiers et d’assurance croit véritablement en la Côte d’Ivoire, notant que ces deux compagnies permettront d’élever le niveau de l’assurance dans ce pays.

M. Ali Harraj, PDG du Groupe Wafa Assurance a donné, quant à lui, un aperçu détaillé sur le Groupe qui a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires de 600 millions d’euros, en progression de 7 pc avec une part de marché de 21 pc et un résultat net de 74 millions d’euros.

Présent en Tunisie, au Sénégal et au Cameroun, le groupe ambitionne de se développer dans d’autres pays d’Afrique subsaharienne, a-t-il fait savoir.


“Aujourd’hui, nous comptons faire bénéficier nos clients en Côte d’Ivoire de notre expertise en matière de gestion des sinistres et d’indemnisation, notamment en fluidité des process et de célérité d’indemnisation”, a-t-il dit, faisant part de la volonté du Groupe de créer de la valeur dans les pays où il dispose de filiales.

Le ministre ivoirien en charge de l’économie et des finances, Adama Koné a loué, pour sa part, les efforts soutenus que déploie l’ambassade du Maroc en Côte d’Ivoire en vue de la consolidation de la coopération économique et des liens séculaires unissant les deux nations.

Cet engagement des autorités marocaines fait que de plus en plus d’investisseurs marocains à l’image du Groupe Wafa Assurance appréhendent davantage les énormes potentialités économiques de la Côte d’Ivoire et les opportunités d’affaires qui s’offrent à eux, a-t-il poursuivi.

“Je demeure persuadé que le lancement aujourd’hui des activités des compagnies Wafa Assurance Vie Côte d’Ivoire et Wafa Assurance Côte d’Ivoire constituera une aubaine pour la mise à disposition de ressources longues en vue du financement de l’économie en général et des PME en particulier’’, a-t-il dit. Wafa Assurance Vie Côte d’Ivoire, précise-t-on, vise à développer un marché additionnel en s’appuyant sur le modèle de bancassurance intégré, éprouvé par Wafa Assurance et le Groupe Attijariwafa Bank.


Quant à Wafa Assurance Côte d’Ivoire, elle ambitionne d’élargir l’offre d’assurance IARD pour couvrir les particuliers et les entreprises, en s’appuyant d’une part, sur les réseaux de distribution traditionnels, et d’autre part, sur les synergies commerciales avec la SIB.