Washington annonce une aide supplémentaire d’un milliard de dollars à Kiev

Les États-Unis vont envoyer plus d’un milliard de dollars en armes et en aide humanitaire à l’Ukraine, théâtre d’un conflit armé avec la Russie, a annoncé mercredi le président américain Joe Biden.

« Ce matin, j’ai parlé avec le président Zelenskyy pour discuter de la guerre brutale et continue de la Russie contre l’Ukraine. J’ai réaffirmé mon engagement que les États-Unis se tiennent aux côtés de l’Ukraine pour défendre sa démocratie et soutenir sa souveraineté et son intégrité territoriale face à l’agression russe non provoquée », a indiqué M. Biden dans un communiqué.

En plus de l’artillerie et des munitions, les États-Unis livreront des armes de défense côtière et des systèmes de roquettes sophistiqués pour aider les forces défensives du pays dans la région orientale de Donbas. Au total, l’assistance en matière de sécurité coûtera un milliard de dollars.

M. Biden a également annoncé une aide humanitaire supplémentaire de 225 millions de dollars pour l’Ukraine afin de répondre à des besoins tels que l’eau potable, les fournitures médicales essentielles, la nourriture et l’argent liquide pour permettre aux familles d’acheter des articles essentiels.

La dernière tranche d’aide américaine comprend pour la première fois deux systèmes de missiles antinavires Harpoon, ainsi que 18 Howitzers M777 supplémentaires et les véhicules tactiques pour les remorquer, plus 36 000 cartouches de 155 mm, a annoncé le secrétaire à la Défense, Lloyd Austin, lors d’une conférence de presse à Bruxelles mercredi.

D’autres pays ont fourni des systèmes de défense côtière à l’Ukraine, notamment le Danemark. Mais c’est la première fois que les États-Unis envoient ces armes, qui, selon les responsables ukrainiens, sont essentielles pour contrer les attaques de la flotte russe en mer Noire.

Ce dernier paquet d’aide sécuritaire intervient alors que les forces russes intensifient leurs attaques dans la région ukrainienne de Donbas et que le secrétaire à la défense, Lloyd Austin, rencontre ses alliés à l’OTAN pour obtenir un soutien supplémentaire.

« Nous travaillons en étroite collaboration pour répondre aux demandes de l’Ukraine en matière de nouvelles capacités, notamment en ce qui concerne ses besoins en matière de tirs à longue portée, de blindage et de défense côtière », a déclaré M. Austin devant les ministres de la Défense de l’OTAN.

Avec MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page