Washington impose des restrictions aux activités des diplomates chinois

Mike Pompeo

Le Département d’État a annoncé mercredi des restrictions sur les hauts diplomates chinois aux États-Unis, notant qu’il s’agit de représailles aux limites imposées par Pékin au travail des diplomates américains en Chine.

Dans un communiqué, le Secrétaire d’Etat Michael Pompeo a expliqué que les hauts diplomates chinois devront désormais recevoir l’autorisation de visiter les campus universitaires américains et pour rencontrer des représentants du gouvernement local.

Les événements culturels avec un public de plus de 50 personnes accueillis par l’ambassade et les consulats de Chine en dehors des locaux de la mission nécessiteront également l’approbation du Département d’État, a ajouté M. Pompeo.

“Le Département d’État prendra également des mesures pour veiller à ce que tous les comptes officiels de l’ambassade de la RPC et des médias sociaux consulaires soient correctement identifiés comme des comptes du gouvernement chinois, puisque l’ambassade des États-Unis se voit refuser un accès sans entrave aux médias sociaux de la RPC et que les citoyens chinois sont empêchés d’utiliser Twitter et Facebook, entre autres plateformes de réseaux sociaux”, a souligné le chef de la diplomatie américaine.

“Pendant des années, la RPC a imposé des barrières importantes aux diplomates américains travaillant en Chine qui vont bien au-delà des normes diplomatiques”, a déploré M. Pompeo, notant que “les autorités chinoises mettent en œuvre un système de processus d’approbation opaques conçus pour empêcher les diplomates américains de mener des affaires régulières et d’entrer en contact avec le peuple chinois”.


“Les tentatives des diplomates américains d’organiser des événements culturels, d’assurer des réunions officielles et de visiter les campus universitaires sont régulièrement entravées”, a-t-il poursuivi.

Le secrétaire d’Etat a souligné que ces nouvelles exigences imposées aux diplomates de la RPC “visent à fournir une plus grande transparence sur les pratiques du gouvernement chinois”.

“Si la RPC élimine les restrictions imposées aux diplomates américains, nous sommes prêts à rendre la pareille”, a-t-il conclu.