Washington impose des sanctions contre le président tchétchène

Le département d’État américain a imposé lundi des sanctions contre le président de la Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, pour des accusations de “violations flagrantes” des droits de l’homme.

Kadyrov, 43 ans, est notamment empêché de se rendre aux États-Unis, a indiqué la diplomatie américaine. “Le Département dispose de nombreuses informations crédibles selon lesquelles Kadyrov est responsable de nombreuses violations flagrantes des droits de l’homme remontant à plus d’une décennie, notamment des actes de torture et des exécutions extrajudiciaires”, a indiqué le Secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, dans un communiqué. Washington a dit encourager d’autres pays à “prendre des mesures similaires”.